Le CESE recommande l'adoption d'une stratégie nationale pour la valorisation du patrimoine culturel


Libé
Mardi 5 Avril 2022

Le CESE recommande l'adoption d'une stratégie nationale pour la valorisation du patrimoine culturel
Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) plaide pour l'adoption d'une stratégie nationale visant la protection, la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine culturel, a indiqué, vendredi à Rabat, son président Ahmed Réda Chami. Partant d'un diagnostic partagé par les principales parties prenantes, "le CESE recommande l'adoption d'une stratégie nationale pour la protection, la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine culturel, fondée sur l'effectivité des droits, le respect de la diversité culturelle et l'implication des mécanismes de démocratie locale dans sa gouvernance", a dit M. Chami lors d'une rencontre consacrée à la restitution de l’avis du Conseil, intitulé "Pour une nouvelle vision de gestion et de valorisation du patrimoine culturel". M.Chami a précisé qu'en dépit des efforts louables entrepris et la prise de conscience accrue des institutions et de la société quant à l'importance du patrimoine culturel, les différents acteurs auditionnés par le CESE ont convenu que le patrimoine culturel avait besoin d'une forte impulsion en vue de se transformer valablement en richesse matérielle ayant un fort impact socioéconomique, le but étant d'en faire un véritable levier de développement. Ainsi, a-t-il insisté, la culture ne peut constituer un levier de développement durable et spatial, et un mécanisme d'intégration économique et sociale des populations, sans saisir les opportunités qu'offre l’investissement dans la promotion et la protection du patrimoine culturel. A cet effet, trois dimensions essentielles concernant le patrimoine culturel ont été mises en avant par le CESE, a-t-il ajouté. Il s'agit particulièrement de la dimension identitaire qui reflète les traits de la personnalité marocaine, la dimension liée au développement puisqu’elle contribue au renforcement de l'attractivité du Maroc à l’échelle internationale et régionale, outre la dimension créative, dans le sens où le patrimoine culturel n’est pas un simple héritage légué du passé, mais plutôt un capital vivant, dynamique et résilient face aux défis identitaires, culturels et économiques. M. Chami a, en outre, mis en relief l'importance du développement des industries culturelles qui favorisent l'innovation et la créativité dans les différents domaines artistiques, notamment ceux à teneur patrimoniale, ajoutant que toutes les initiatives et actions menées aujourd'hui "sont autant d’éléments enrichissant le patrimoine culturel que nous léguerons aux générations futures". Par ailleurs, le président du Conseil a présenté les principales recommandations contenues dans l'avis et qui préconisent, notamment, de consolider et dynamiser les institutions et les outils opérationnels au service du patrimoine culturel, d'accorder une attention particulière au patrimoine immatériel, de garantir un financement national pérenne et de diversifier les sources de financement, de décliner territorialement la stratégie nationale proposée pour la sauvegarde du patrimoine culturel, de systématiser le recours aux technologies lors de la cartographie et de charger une personnalité publique de mener un plaidoyer efficace pour sensibiliser sur les enjeux de la valorisation de l’histoire et du patrimoine culturel national. Tenue au niveau du site archéologique de Chellah, la rencontre s’est déroulée en présence du ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, du président de la Fondation nationale des musées (FNM), Mehdi Qotbi, d'ambassadeurs et de représentants du corps diplomatique accrédité au Maroc, aux côtés de représentants d'organisations internationales. Ont été également présents des représentants de départements ministériels et d'établissements publics, d'institutions nationales et de la société civile, des représentants de fédérations et d'associations professionnelles, en plus d'un parterre d'experts du patrimoine culturel.


Lu 677 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.