Lancement d’une formation franco-marocaine pour favoriser l’ accessibilité aux arts et à la culture


Libé
Jeudi 28 Octobre 2021

Lancement d’une formation franco-marocaine pour favoriser l’ accessibilité aux arts et à la culture
Un projet de formation dédié aux acteurs culturels marocains et français, baptisé “SociabilArt”, vient d’être lancé à l’initiative de la Fondation Ali Zaoua. Le programme est porté conjointement avec la Fédération des Maisons de la jeunesse et de la culture de la région Ile de France (FRMJC IdF), grâce au soutien de l’Institut français de Paris et de l’Agence française de développement (AFD), dans le cadre du nouveau programme d’appui aux opérateurs culturels africains, Accès Culture, indique un communiqué de la fondation. Pendant trois ans, une douzaine de professionnels de la culture, au Maroc et en France, vont bénéficier d’une formation active en matière de “Droits culturels”, dans le but de développer leurs compétences pédagogiques en matière de transmission des pratiques artistiques afin de favoriser le lien social, ajoute la même source. Le projet prévoit de mettre en pratique les connaissances théoriques des formateurs sélectionnés à travers le montage d’un projet artistique commun mêlant les publics français et marocain d’ici le dernier trimestre de 2023. La formation sera assurée par deux formateurs culturels de haut niveau, le premier, Jean-Pierre Seyvos (français), est compositeur et metteur en scène, fondateur et co-directeur artistique de S-composition. Il est également formateur et consultant dans le domaine des politiques culturelles, avec une expertise particulière pour les questions d’éducation et d’enseignements artistiques, et de création partagée dans le domaine du spectacle vivant. Le second formateur est Hicham Ibn Abdelouahab, également homme de théâtre et passionné d’art vidéo. Fondateur de l’atelier Craig, ensuite de la compagnie professionnelle Prova des Arts visuels, il est actuellement consultant en développement durable et en ingénierie culturelle auprès de plusieurs entreprises au Maroc et ONG internationales. A travers cette collaboration, la Fondation Ali Zaoua et la Fédération des MJC souhaitent améliorer la manière dont les projets sociaux et culturels, à destination des publics marocain et français, sont pensés et mis en œuvre, dans une optique de coopération équitable, de durabilité et de remise en question perpétuelle au service de l’élaboration collective du vouloir-vivre-ensemble et du développement de “l’accessibilité aux expressions culturelles et aux cultures du monde”. Pour marquer le lancement de ce nouveau projet, la Fondation Ali Zaoua organisera le 28 octobre à Casablanca, une rencontre professionnelle, en marge de la formation, afin de débattre de la question des “Droits culturels”, laquelle rencontre visera notamment à interroger l’expertise marocaine mais également française, en matière de droit d’accès à la culture.


Lu 308 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 29 Novembre 2021 - 10:43 Une fin en apothéose

Lundi 29 Novembre 2021 - 10:41 Tiznit célèbre le théâtre amazigh