Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement à Skhirat d'une session de formation sur la technique “assistance vidéo à l'arbitrage”




Lancement à Skhirat d'une session de formation sur la technique “assistance vidéo à l'arbitrage”
Une session de formation sur la technique "assistance vidéo à l'arbitrage" (VAR) a eu lieu, mardi au Palais des conférences Mohammed VI à Skhirat, avec la participation de 39 arbitres et arbitres assistants.
A cette occasion, le directeur national adjoint des arbitres de la FRMF, Mohamed Guezzaz, a affirmé à la MAP que l'adoption de la technique de la VAR est dictée par l'évolution du football.
La FIFA a lancé la technologie de la VAR pour offrir aux arbitres un outil les aidant à réduire les erreurs ayant un impact direct sur le résultat de la rencontre et en particulier sur l'approbation ou le refus d'un but, d'un penalty ou dans les cas d'expulsion directe d'un joueur (sans récolter deux avertissements) ou encore pour identifier le joueur ayant commis l'infraction afin d'éviter d'avertir ou de renvoyer un autre joueur, a relevé M. Guezzaz qui supervise la session de formation, d'une durée de cinq jours, qui comprend un apprentissage des mécanismes logistiques requis par la VAR et des méthodes d’utilisation.
Il a fait remarquer que la première étape de la session comprend l’aspect théorique de l’utilisation des mécanismes et équipements utilisés dans la technique de la VAR en particulier la salle de projection des vidéos de caméras fixes ou mobiles, notant que la deuxième étape, qui débutera en octobre prochain, sera consacrée aux cas d'arbitrage complexes, lesquels nécessitent un examen plus approfondi pour prendre la décision appropriée.
Pour sa part, l'arbitre international Redouane Jaid a expliqué que l'utilisation de la technique de la VAR est en phase avec la tendance générale du football mondial, notant que le Maroc est pionnier au niveau continental dans l'adoption de cette technologie dans le championnat national. Dans ce sens, M. Jaid a mis en avant la contribution de la VAR à la réduction des erreurs commises par les arbitres, notant que ces erreurs portaient par le passé d'énormes préjudices aux équipes nationales en impactant leurs résultats. La technique ouvre également des perspectives aux arbitres marocains pour officier des rencontres régionales et internationales puisqu'ils auront pratiqué cette technique dans le championnat national et acquis de l’expérience dans ce domaine, a-t-il ajouté, notant que le plus grand nombre d’arbitres sera formé lors de cette session, avant de lancer une formation spéciale pour les joueurs et les entraîneurs.
Le président de la Fédération Royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, avait annoncé en août que la technique de la VAR sera adoptée en vue de consolider l'indépendance des arbitres dans la prise de décision et d'assurer l'égalité des chances pour tous les clubs nationaux, notant que l'adoption de cette technique permettra aux arbitres nationaux de s'en accommoder et de leur faciliter l'accès à l'international.

Jeudi 26 Septembre 2019

Lu 1101 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La FRMF arrête le programme des dernières journées