Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La zone de Kandahar libérée des méfaits polisariens


Dans une nouvelle initiative visant à sécuriser la frontière et le passage des camions et des citoyens, les Forces Armées Royales ont établi un nouveau point de contrôle dans la zone connue sous le nom de «Kandahar Africa» située entre le passage d'El Guerguarat et le poste 55 à la frontière mauritanienne. Ce passage a toujours été choisi par les miliciens du Polisario pour leurs incursions dans la zone tampon. Cette nouvelle initiative de nos vaillantes Forces Armées Royales qui permet de conforter la sécurité dans la région afin d'éviter tout dérapage ou tentative d'infiltration visant à bloquer la route ou la création d’un point militaire ennemi, est une confirmation supplémentaire de la part de Rabat que ces kilomètres sont officiellement sortis de la zone tampon pour devenir un point frontalier entre le Maroc et la Mauritanie. Le Royaume a été contraint de la retirer de la zone tampon afin de pouvoir contrôler la sécurité du passage frontalier . Les équipes d'ingénierie des Forces Armées Royales ont procédé à l’élargissement des œuvres de défense du mur en plusieurs endroits, notamment dans la région de Mahbas qui est la plus proche de Tindouf. Pour rappel, les FAR sont intervenues l'année dernière pour libérer complètement et sécuriser le poste-frontière d'El Guerguarat occupé par une soixantaine de nervis du Polisario qui l'avaient fermé au trafic commercial empêchant le passage de civils pendant plus de 20 jours. Il est à noter qu’un communiqué du ministère des Affaires étrangères avait clairement indiqué qu’après l’incursion menée par le Polisario le 21 octobre, S.M le Roi Mohammed VI a indiqué dans une lettre adressée au Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, que «le statu quo ne peut être prolongé. Si cette situation perdure, le Royaume du Maroc, dans le respect de ses pouvoirs, conformément à ses responsabilités, et en pleine harmonie avec la légitimité internationale, se réserve le droit d'intervenir, au moment et de la manière qu'il jugera nécessaire pour préserver le statut de la région, rétablir la liberté de mouvement et préserver la dignité des Marocains". 

A.E.K.
Mardi 20 Avril 2021

Lu 254 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020




Dans la boutique

Flux RSS