Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La société civile d'Al Hoceima au coeur du combat contre le coronavirus




La société civile d'Al Hoceima au coeur du combat contre le coronavirus
La société civile d'Al Hoceima s'est illustrée, une nouvelle fois et sans l'ombre d'un doute, par sa forte présence dans la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).
En effet, les acteurs associatifs ont fait montre d'une forte mobilisation et d'une implication responsable et continue dans les efforts consentis aux niveaux local et national afin de lutter contre la propagation de cette pandémie.
Plusieurs initiatives louables ont été menées par ces acteurs associatifs qui ont fait preuve d'un sens remarquable de patriotisme et du devoir national durant cette conjoncture difficile et exceptionnelle que traverse notre pays et le monde entier.
Ils ont veillé à la sensibilisation des citoyens quant au danger du virus et les moyens pour limiter sa propagation, à l'organisation de campagnes de conscientisation afin d'inciter les citoyens à respecter les mesures de confinement décrétées par les autorités publiques et à ne quitter leurs domiciles qu'en cas d'urgence absolue, outre la participation à des campagnes sur le terrain destinées à désinfecter les espaces publics et les moyens de transport en commun.
En plus de ces initiatives, ces acteurs associatifs ont également mené d'autres campagnes de sensibilisation dans les villes et communes rurales relevant de la province d'Al Hoceima et ce au sujet de l'obligation du port des masques de protection. Ils ont distribué un certain nombre de masques, assuré l'hébergement et de la nourriture aux sans-abris et distribué des denrées alimentaires aux nécessiteux.
Dans ce cadre, l'Association "Al Hoceima Ajial" s'est illustrée par son adhésion aux efforts de lutte contre le coronavirus en organisant des campagnes de sensibilisation et de conscientisation sur le virus et les moyens de prévention nécessaires, tout en participant à des initiatives solidaires et humaines visant à atténuer l'impact du coronavirus sur les couches sociales vulnérables et précaires.
Afin de protéger les chauffeurs de taxis d'Al Hoceima et des communes d'Imzouren et Béni Bouayach du danger de cette pandémie, l'association leur a distribué des masques de protection, menant une opération pareille auprès des pêcheurs du port de la ville, et ce afin de lutter contre la propagation du coronavirus.
L’association a aussi distribué des denrées alimentaires au profit de centaines de personnes dans les milieux urbain et rural, dont des éboueurs, des marins pêcheurs et des personnes en situation de précarité.
L'ensemble des acteurs et intervenants doivent s'impliquer dans les efforts de lutte contre la pandémie du coronavirus, a estimé le président de l'Association Abid El Aissaoui, dans une déclaration à la MAP, saluant les initiatives "préventives et courageuses" annoncées par les autorités publiques compétentes pour lutter contre la pandémie et limiter son impact.
Il a, par ailleurs, souligné que le peuple marocain est imprégné des valeurs de solidarité dans les moments difficiles, considérant qu'il faut poursuivre cette mobilisation et cette implication avec détermination pour vaincre la pandémie et retourner à la normale.
L'Association "Ahad" d'Al Hoceima s’est également impliquée dans les efforts de lutte contre le coronavirus en contribuant, aux côtés de plusieurs autres acteurs, à l'ouverture de deux nouveaux centres d'hébergement pour personnes abandonnées et les sans-abris à Al Hoceima et Béni Bouayach. Ces centres ont été approvisionnés en denrées alimentaires de base, couvertures, vêtements et produits de première nécessité.
De son côté, l’Association Al Manara pour les œuvres sociales d'Imzouren a dédié, en coordination et avec le soutien de la commune d’Imzouren, un espace à l'hébergement des sans-abris et à leur prise en charge durant la période de l'état d'urgence sanitaire.
La Fondation Santé pour tous s’est, elle aussi, jointe à cet élan de solidarité nationale avec la distribution de denrées alimentaires au profit de 2.500 familles d'Al Hoceima et au sein de plusieurs communes urbaines et rurales relevant de la province.
L’association a précisé que cette initiative humaine, qui a débuté le 25 mars et qui se poursuit encore, vise à limiter l'impact social de l'état d'urgence sanitaire sur les couches sociales vulnérables et précaires, et s'inscrit dans le cadre des efforts consentis sur les plans national et local pour la lutte contre le coronavirus.
Ce qui est certain, c'est que la société civile d'Al Hoceima est consciente du rôle et du devoir qui lui incombent durant cette période difficile et exceptionnelle que traverse le Royaume, alors qu'elle tend la main à tous les acteurs pour s’impliquer dans toute initiative sérieuse et responsable afin de lutter contre la pandémie du coronavirus et limiter son impact.

Lundi 27 Avril 2020

Lu 154 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.