Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La révolte de Jérada





Si l’année 2017 a été marquée par le Hirak du Rif, l’année 2018 a été celle du mouvement des protestations sociales qui a éclaté à Jérada au début de l’année.
Précisément, après la mort, le 22 décembre, de deux jeunes ouvriers dans une mine clandestine de charbon.
Suite à ce drame, la ville a vécu au rythme de mouvements de protestation quasi-quotidiens qu'accompagnent des « vendredi de colère », « des marches du pain noir »,  des sit-in et des grèves qui ont été largement  suivis par la population.
Pour cette dernière, la région de l'Oriental demeure l'une des plus pauvres et où les disparités sociales et territoriales sont visibles à l’œil nu.
 

Mardi 1 Janvier 2019

Lu 442 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com