Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La présidence marocaine du CPS de l'UA pour le mois d’ octobre au centre d’ un entretien au siège du Conseil à Addis-Abeba


Libé
Vendredi 9 Septembre 2022

La présidence marocaine du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) pour le mois d’octobre a été au centre d’un entretien, jeudi à Addis-Abeba, entre l’ambassadeur représentant permanent du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, et le commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de l'UA, Bankole Adeoye.

Lors de cette entrevue, l’échange a porté sur les préparatifs et le programme de la présidence marocaine du CPS de l'UA pour le mois d’octobre prochain.

Le Maroc, rappelle-t-on, a été élu membre du CPS de l’UA pour un second mandat de trois années 2022-2025 après celui de 2018-2020. Cette élection pour ce mandat de trois années témoigne du rôle clé et historique du Maroc dans le maintien de la paix et la sécurité en Afrique et illustre la confiance dont jouit le Royaume au sein de l’organisation panafricaine.

Le Maroc qui avait siégé au CPS de l’UA pour un mandat de deux années 2018-2020 au cours duquel le Royaume a contribué de manière constructive pour l’amélioration des méthodes de travail et l’instauration des bonnes pratiques, a également présidé en septembre 2019 cette instance décisionnelle de l’organisation panafricaine.

La présidence par le Royaume du CPS de l’UA pour le mois de septembre de l’année 2019, a été riche en actions en matière de paix, de sécurité, de développement et de lutte contre le changement climatique.

Le mandat de la présidence marocaine du CPS avait été marqué par l’adoption d’importantes résolutions, notamment la levée de la suspension du Soudan de toutes les activités de l’Union africaine, la tenue de la session ministérielle du CPS à New York, la séance sur l’interaction entre le CPS de l’Union africaine et la Commission de l’UA, et l’importante réunion sur le changement climatique et son impact sur les Etats insulaires en Afrique.



Lu 826 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p