Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La phase de groupes ne sera pas une promenade de santé pour le Onze national




La phase de groupes ne sera pas une  promenade de santé pour le Onze national
Quand l'ancien joueur du FC Barcelone et de Manchester City Yaya Touré a mis la  main dans la coupe transparente pour sélectionner aléatoirement ses petites bulles jaunes du niveau 1, tous les Marocains se disaient que cette fois serait  la bonne. Mais, les Lions de l’Atlas ont été versés dans l’un des groupes les plus "relevés et difficiles". 
C’est dans un cadre naturel et somptueux, devant les célèbres Pyramides et le Sphinx de Gizeh, que s’est déroulée la cérémonie du tirage au sort de la 32è édition la Coupe d’Afrique des nations (CAN Egypte-2019). Responsables, entraîneurs, joueurs et légendes du ballon rond, étaient au rendez-vous. 
Avant le début du tirage au sort,  l'assistance se délectait de quelques morceaux de musique et de films documentaires résumant les parcours et les histoires de toutes les équipes participantes.
Le moment venu, la tension a monté d’un cran. 
Côté marocain, Noureddine Naybet, Aziz Bouderbala et Hervé Renard suivaient, le regard fixe et attentif, les péripéties d’un tirage tant attendu. Pas de surprise. Côte d’Ivoire, Afrique du Sud et Namibie sont les prochains adversaires du Maroc dans le groupe D ! Un sourire d’ici et de là et les analyses commencent.
"Etre logé dans un groupe difficile est pour nous une source de motivation pour déployer tous les efforts et honorer le football marocain", a dit Renard avec le ton de celui qui connaît les secrets du football africain.
"Les adversaires sont, certes, forts, mais le Maroc dispose des atouts nécessaires pour signer une participation honorable lors de cette compétition", a-t-il ajouté.
Dernièrement, le Maroc a pris l’habitude de négocier les grands rendez-vous avec une forte mentalité. Mais surtout de battre des équipes qu’on surnommait autrefois "nos bêtes noires", telle que la Côté d’Ivoire.
Cependant, les Nationaux doivent rester concentrés pour parvenir à se défaire d’une équipe, dont les joueurs évoluent au sein des meilleurs championnats du monde.
L’Afrique du Sud: Deux éliminations lors des CAN 1998 (quart de finale) et 2013 (phase de poules). Lors de la prochaine édition, le Maroc semble bel et bien placé pour vaincre le signe indien.
Attention à la Namibie! Considérés comme le maillon faible de ce groupe D, les Brave Warriors peuvent créer la surprise et décrocher leur billet pour le prochain tour, à l’image du Cap-Vert en 2013.

​Hervé Renard : Nous allons nous préparer de la meilleure manière pour être à la hauteur

Le Maroc a hérité d'un groupe relevé à l'issue du tirage au sort de la Coupe d'Afrique des nations de football (CAN-2019), qui s'est déroulé vendredi au Caire, a souligné le sélectionneur national Hervé Renard, notant qu'après avoir pris connaissance des adversaires, "nous allons nous préparer de la meilleure manière pour être à la hauteur". 
Dans une déclaration à la MAP à l'issue du tirage au sort de cette compétition, le sélectionneur national a affirmé que le groupe dans lequel les Lions de l'Atlas ont été versés est relevé et difficile, mais que l'équipe est aguerrie à cette compétition africaine et va bien se préparer pour ce trophée. "Etre logé dans un groupe difficile est pour nous une source de motivation pour déployer tous les efforts afin d'honorer le football marocain", a-t-il ajouté, expliquant que les adversaires sont, certes, forts, mais le Maroc dispose des atouts nécessaires pour signer une participation honorable lors de cette compétition.
Hervé Renard s'est dit, par ailleurs, satisfait des efforts consentis par la Fédération Royale marocaine de football afin de garantir toutes les conditions de travail idoines à l'équipe nationale, rappelant l'expérience qu'il a cumulée au niveau du football africain. 
La sélection nationale est déterminée à signer une bonne prestation, a-t-il affirmé, notant que les joueurs veulent aller le plus loin possible dans cette compétition pour confirmer leur bonne prestation lors de la dernière Coupe du monde en Russie. 

Libé
Lundi 15 Avril 2019

Lu 540 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com