Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La passe de trois des clubs marocains en Coupes africaines


Le Raja déroule, la RSB confirme et le WAC sans forcer



Que ce soit le WAC en Ligue des champions, le Raja et la RSB en Coupe de la CAF, ils sont tous parvenus, samedi en déplacement, à franchir le cap des seizièmes de finale. Une jolie performance à mettre à l’actif des trois représentants du football national en compétitions africaines, en attendant le DHJ qui devait affronter hier à Kinshassa l’AS Vita de la RD.Congo, pour le compte dudit tour de la C1.
S’il y a une palme d’or à attribuer, elle reviendrait de droit au Raja qui a renversé la tendance en ramenant la qualification de l’extérieur au détriment des Mauritaniens de FC Nouadhibou, auteurs d’une vilaine surprise à l’aller en forçant le nul, un partout.
Laissant les misères et les pépins de côté le temps de ce match, les Verts ont honoré leur statut, s’offrant, sur une pelouse synthétique ancienne génération, le FC Nouadhibou sur le score de 4 à 2. Bien entendu, l’inévitable Mohcine Iajour n’a pas trop attendu pour débloquer la situation, scorant dès la 6ème minute de jeu, avant de revenir à la charge pour corser l’addition  juste avant le retour aux vestiaires. Mais il y avait Abdelihah Hafidi pour doubler la mise (16ème) et Mohamed Benhalib pour sceller le sort de cette partie (69è), alors que les deux buts de l’adversaire ont été signés Abdoulaye Gaye et Mohamed Wade respectivement à la 12è et la 64è minutes de jeu.
La RSB qui en est à sa seconde participation continentale est en droit de se targuer de sa parfaite opération après avoir surclassé à Radès les Tunisois du Club Africain par 1 à 0, but d’Ayoub El Kaabi à la 73ème minute.
Les Berkanis qui avaient remporté le match aller par 3 à 1 ont confirmé au retour devant un club tunisien mauvais perdant. D’ailleurs, il y a lieu de signaler l’agression dont a été victime l’entraîneur de la Renaissance de Berkane, Mounir Jaâouani, qui a affirmé qu’il a été attaqué dans le tunnel menant aux vestiaires par un inconnu qui lui avait asséné un coup de tête au niveau du nez. Un incident qui devrait, sans aucun doute, être sanctionné par la commission de discipline de la CAF.
Mission accomplie pour le Raja et la RSB qui doivent encore jouer un autre tour des seizièmes de finale bis en avril prochain avec comme objectif décrocher le sésame de la phase de poules de la C2 qui débutera au mois de mai.
En Ligue des champions, le WAC, malgré sa défaite à Abidjan par 2 à 0 devant les Ivoiriens de Williamsville, a assuré son passage au tour suivant, et ce après avoir assuré l’essentiel lors de la première manche, soldée sur une victoire nette par 7 à 2.
Le Wydad, champion sortant, balise son chemin pour les huitièmes de finale qui se joueront sous la formule de groupes et l’entame est prévue pour le 4 mai. En plus du WAC, parmi les premiers qualifiés, l’on trouve les Egyptiens d’Al Ahly, les Congolais du TP Mazembe, les Algériens du Mouloudia ou encore les Angolais de Primeiro Agosto.
 

Mohamed Bouarab
Lundi 19 Mars 2018

Lu 690 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés