Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La liste de Hervé Renard attendue pour le début de semaine




Le sélectionneur national Hervé Renard devra communiquer en ce début de semaine la liste des joueurs qui seront dépêchés pour la 31ème édition de la CAN dont les phases finales sont prévues au Gabon du 14 janvier au 4 février prochain.
D’après certaines sources, Hervé Renard devra compter sur les mêmes éléments qui ont fait les éliminatoires de la Coupe d’Afrique et disputé les deux premières rencontres des qualifications du Mondial 2018 en Russie. 
Il y a lieu de souligner que ce sera une pré-liste en quelque sorte qui devra subir des modifications dans la mesure où la date butoir imposée par la CAF pour l’envoi des listes définitives est le 30 décembre courant. Hervé Renard et son staff devront convoquer bon nombre d’éléments qui  prendront part au stage prévu à partir du 26 de ce mois jusqu’au 10 janvier prochain à Al Aïn aux Emirats arabes unis et pour faire face à d’éventuels forfaits et blessure de dernière minutes, l’option préconisée est de puiser dans l’équipe nationale des locaux. La sélection marocaine devrait disputer deux matches tests aux Emirats face à la Finlande et à l’Iran, avant de regagner le Gabon pour se mettre dans le bain de la compétition continentale. La sortie inaugurale de l’EN est programmée le 16 janvier contre la sélection de la République démocratique du Congo, rencontre qu’il faudrait gagner en vue d’aborder les deux restantes de la poule C dans de bonnes dispositions, face au Togo et au tenant du titre, la Côte d’Ivoire respectivement les 20 et 24 dudit mois.
Pour rappel, suite au nul concédé par le Onze marocain à domicile contre la Côte d’Ivoire, des voix s’étaient élevées pour critiquer les choix de Hervé Renard, le coach à deux titres africains avec les sélections zambienne en 2012 et ivoirienne en 2015. Des critiques auxquelles il avait répliqué, en déclarant que la priorité pour l’EN reste une qualification au tour des quarts de finale de la CAN, rappelant que depuis douze ans, le Maroc n’avait plus franchi le stade des seizièmes de finale.
Des propos qui n’ont pas été du goût du public et d’une certaine presse, puisque l’objectif tracé avec la FRMF pour Renard est d’aller le plus loin possible en Coupe d’Afrique et de conduire l’équipe au Mondial russe.  
Et pour éviter que le torchon ne brûle davantage, la sortie médiatique du capitaine du Onze national Mehdi Benatia est tombée à pic lorsqu’il a indiqué qu’ «aucun entraîneur ne peut faire l’unanimité parce que chaque individu a sa propre vision ». Et de poursuivre dans un entretien accordé au site émirati al-ain.com que «je peux confirmer que Hervé Renard est un sélectionneur ferme qui travaille selon une méthodologie claire en vue de réaliser les objectifs auxquels aspirent l’ensemble des Marocains ». 
Mohamed Bouarab

Libé
Lundi 12 Décembre 2016

Lu 962 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés