Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La justice empaquetée dans des chaussettes


Mohamed Benarbia
Dimanche 12 Décembre 2021

La justice empaquetée dans des chaussettes
Après tout, ça ne sert pas à grand-chose que de l’interpeller à chaque fois. Sinon on serait mal parti. Il a tout l’air de s’en accommoder. Le buzz à la Wahbi, ça existe désormais.

Faisons tant bien que mal l’effort… d’apprécier, surtout qu’il nous facilite la vie, professionnelle, s’entend. En plus de nous servir de façon (trop) régulière de la matière par ces temps radins, il nous livre en bonus un titre tout fait, soigneusement empaqueté dans une chaussette ! Si la langue française a retenu pour des personnes de son acabit l’expression « Les pieds dans le plat », qui était d’ailleurs le titre du dernier billet le concernant, l’on serait aujourd’hui trop à l’aise pour paraphraser et insérer « chaussettes » à la place de « pieds ».

On lui doit, de ce fait, une certaine reconnaissance. Il se dit pluriel. Il se veut pluriel. Il l’est, ledit monsieur imbu, qu’il est, de toutes ses casquettes, tout en formulant le vœu qu’il ait compris que l’on ait évité de parler de « sièges » ou de « chaises » : ce serait trop inconfortable pour lui.

Il est pluriel ! Et il s’en gargarise. Vos applaudissements, S.V.P !
« Je suis à la tête d’un conseil communal d’une grande ville». On a comme l’impression d’entendre de méchantes voix lancer : « On s’en fiche ! »

« Je suis leader d’un grand parti politique ». On s’en f… crient hors de leurs gonds d’autres voix encore plus méchantes. Sans doute, seraient-elles trop ulcérées par deux vocables manifestement de trop. Au fait, on ne s’improvise pas « leader » ni « grand » du jour au lendemain.

Il doit tout de même y avoir des gens sensés ou posés dans ladite formation et qui doivent en ce moment se mordre les doigts, si ce n’est se cogner la tête, pour s’être affublés d’un chef qui surfe allègrement et avec une insolence inouïe entre maladresse, gaffe, boulette ou balourdise.

Ne partez pas ! Le top est à venir : « Je suis ministre de la Justice ».
Là, désolé, il n’y a pas à choisir. On rejoint en toute spontanéité le clan des méchants, surtout que l’on a là une piètre image de cette justice dont il est ministre.

De quelle justice pourrait-il être question quand celui qui s’en trouve à la tête prend le parti de la bafouer ? Dans une attitude aussi fanfaronne que révoltante, le ministre en question s’est cru obligé, alors que ce n’était ni le lieu ni l’occasion, d’infliger ce qui avait tout l’air d’un rappel à l’ordre, son fantasmagorique statut à la face d’un responsable, un respectable fonctionnaire de l’Etat représentant d’un tout autre ministère, celui de la Culture en l’occurrence. Son excellence s’est relâchée encore plus pour annoncer « toutes les institutions travaillent avec (pour ?) moi ».

Et pour enfoncer la clou, histoire d’impressionner davantage l’assistance et, par là même, terroriser ce digne fonctionnaire qui a été d’un flegme exemplaire, il conclut : « Je sais même de quelle couleur sont tes chaussettes ! » L’allusion est encore plus abjecte que tout le reste. Heureusement. On leur a échappé belle.

Trop minable plaidoirie de la part de celui qui se trouve être avocat. L’autre casquette. Pas celui de la veuve et de l’orphelin, bien entendu.
D’ailleurs tout laisse croire qu’ils n’en voudraient pas.

Par Mohamed Benarbia


Lu 4755 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Octobre 2021 - 18:29 Ils ont tombé le masque !

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS