Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La jeunesse du monde hôte de la Chabiba ittihadia


Mourad Tabet
Lundi 21 Mars 2022

Les nouvelles générations sources de nouvelles idées

La jeunesse du monde hôte de la Chabiba ittihadia
Driss Lachguar préside la séance inaugurale

La Chabiba ittihadia crée l’événement. Elle accueille du 22 au 25 mars 2022 le Forum international de la solidarité climatique à Marrakech et à Ouarzazate, sous le slogan: «Les nouvelles générations sources de nouvelles idées». Selon un communiqué de la Chabiba ittihadia, le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, présidera ce mardi 22 mars les travaux de ce Forum qui auront lieu au Centre d’estivage du ministère de la Justice à Marrakech à partir de 9 heures. Il sera accompagné lors de cette séance inaugurale du secrétaire général de la Chabiba ittihadia, de la secrétaire générale des Jeunes socialistes européens, du président des Jeunes verts dans le monde et du coordinateur exécutif du Réseau Mena-Latina.
L’importance de cet événement réside dans la participation de plus de 40 représentants d’organisations de jeunes des régions d'Amérique latine et du monde arabe, de même que des leaders d’organisations amies, à savoir l’Union internationale des jeunes socialistes (IUSY), le Global Young Greens, les Jeunes socialistes européens, le PSOE Juventud (organisation de jeunesse du Parti socialiste ouvrier espagnol), l’Association des Jeunes sociaux-démocrates-Suède et les Jeunes du Parti démocrate italien. Il convient de souligner que ce forum s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme d'action international de la Chabiba ittihadia, en tant que membre fondateur du Réseau Mena-Latina.
Selon la Chabiba ittihadia, ce forum sera l’occasion pour présenter la politique environnementale du Royaume du Maroc considéré comme un modèle dans le domaine du développement des énergies renouvelables dans le continent africain. A cet égard, une visite à la station Nour à Ouarzazate est prévue lors de ce forum, ainsi qu'une présentation de la stratégie climatique du Maroc.
Ce forum sera également l’occasion pour sensibiliser sur l'importance de la lutte environnementale, de l’intensification de la coopération internationale et du réseautage dans ce domaine, sachant le rôle important que jouent les partis écologistes sur la scène politique internationale. A ce propos, Mehdi Mezouari a mis l’accent sur l’importance du thème qui sera débattu lors de ce forum.
Dans une déclaration à Libé, il a souligné que les régions de l'Afrique du Nord et du MoyenOrient (MENA) ainsi que celle d’Amérique latine font face à des crises sanitaire et climatique. «Tous les militants et dirigeants, toutes orientations politiques confondues, dans chaque zone géographique sont invités à s'engager plus étroitement pour discuter de près des défis des énergies renouvelables et explorer les moyens de renforcer la responsabilisation », précise Mehdi Mezouari qui apporte toute son expérience dans l’organisation des grands évènements ittihadis. Concernant les objectifs assignés à cet événement, Mehdi Mezouari affirme que ce forum a pour but de renforcer la coopération entre les organisations de jeunesse du MENA et celles d’Amérique latine sur les questions concernant le changement climatique, d’examiner les défis climatiques dont font face nos pays et le monde entier, et d’explorer les meilleures voies à suivre pour les générations futures en vue de peser sur les politiques publiques.
Mehdi Mezouari souligne également que «ce sont les petits Etats insulaires et certains des pays les moins avancés du monde qui pâtissent le plus des changements climatiques», tout en affirmant que ce phénomène affecte les enfants et les jeunes et porte atteinte à leurs droits fondamentaux. « Il est inadmissible que les enfants et les jeunes d'aujourd'hui soient confrontés à un avenir incertain », alerte Mehdi Mezouari avant d’ajouter : « Partout dans le monde, à travers les manifestations, les activités sur les réseaux sociaux et l'engagement communautaire et civique, les enfants et les jeunes réclament haut et fort des changements».
Il y a lieu de rappeler que le Réseau Mena-Latina a été fondé au Maroc lors de la conférence organisée par la Chabiba ittihadia en novembre 2021 avec la participation des jeunesses des partis politiques progressistes démocratiques des pays d'Amérique latine et du monde arabe, et ce dans le but de créer des espaces pour la coopération et la communication entre les deux régions afin de renforcer les liens et de défendre ensemble les causes communes. 



Lu 756 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p