Libération

Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La guerre avec les paparazzi se poursuit pour Meghan Markle et Harry





La guerre avec les paparazzi se poursuit pour Meghan Markle et Harry
Meghan Markle et le prince Harry ne comptent pas se laisser faire. Ils font une nouvelle fois appel à la justice pour préserver leur vie privée. The Guardian révèle qu’une audience s’est tenue le vendredi 18 décembre, après des mois d’une bataille judiciaire contre l’agence de paparazzi Splash UK, qui a pris Meghan Markle et son fils Archie en photo lors d’une promenade dans une forêt de l’île de Vancouver en janvier.

Un porte-parole de Schillings, le cabinet d’avocats qui représente le couple dans tous ses recours contre des tabloïds, a déclaré qu’ils “ont réglé la requête légale qu’ils ont formulée au début de l’année contre l’agence de paparazzi Splash UK”. Un accord a été trouvé entre les deux parties : Splash UK a accepté de “ne prendre aucune photo du duc, de la duchesse et de leur fils à l’avenir”.

“Cet accord est un signal clair que le comportement illégal, envahissant et intrusif des paparazzi ne sera plus toléré, et que le couple prend ces problèmes au sérieux, comme toute famille le ferait”, s’est réjoui le porte-parole dans le journal. Avant de préciser : “Une requête simultanée et similaire contre Splash US, une filiale de Splash UK, est toujours en cours dans le système judiciaire britannique.” C’est leur septième plainte de l’année contre une entreprise médiatique. Leur dernier recours en justice date du 27 novembre : une énième offensive contre le Daily Mail, qu’ils accusent de diffamation.

Quatre mois auparavant, ils avaient aussi porté plainte contre eux pour avoir dévoilé leur lieu de résidence exact à deux reprises. Le survol de leurs demeures avec des drones était aussi un objet de la plainte. En avril, leur premier procès contre le journal britannique s’était tenu, pour la publication d’une lettre privée que Meghan Markle a écrite à son père.

Libé
Vendredi 25 Décembre 2020

Lu 152 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Décembre 2020 - 19:55 Le dur régime de Victoria Beckham

Vendredi 25 Décembre 2020 - 16:00 George Clooney ne sera pas James Bond