Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La création d’un pôle Maroc-Belgique-Afrique mise en relief par Habib El Makli

L'activation du groupe d'amitié parlementaire Maroc-Guinée-Conakry au menu d'un entretien à Rabat




La création d’un pôle Maroc-Belgique-Afrique mise en relief par Habib El Makli
Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki a souligné, mardi à Rabat, l'importance de créer un pôle de coopération tripartite associant le Maroc, la Belgique et l'Afrique, pour le développement du continent africain.
Lors d'une entrevue avec le ministre flamand de la Culture, des Médias, de la Jeunesse et de Bruxelles, Sven Gatz, il s'est félicité des relations bilatérales entre le Maroc et la Belgique, notant que ces relations ont connu une nouvelle dynamique au cours de l'année 2018, notamment après la visite de la Princesse Astrid au Royaume, à la tête d'une importante délégation d'hommes d'affaires, indique un communiqué de la Chambre des représentants
La Belgique est un pays distingué au niveau institutionnel, a-t-il indiqué, mettant en avant sa défense des identités et du multiculturalisme, ainsi que la forte présence de la communauté marocaine résidant en Belgique, étant la deuxième communauté étrangère établie dans ce pays.
Le président de la Chambre des représentants a expliqué que le Royaume oeuvre à activer le système de régionalisation avancée, tirant profit de l'expérience et de l'expertise de la Belgique dans le domaine. Il s'est également arrêté sur les relations maroco-européennes, réaffirmant l'attachement du Maroc à l'Union européenne «en tant qu'espace économique, qui doit être renforcé».
A cette occasion, il a informé le responsable belge des derniers développements de la question de l'intégrité territoriale du Royaume, notant que le Maroc tend à parvenir, sous l'égide des Nations unies, à une solution politique mutuellement acceptable. Il a également rappelé l'Initiative de S.M le Roi Mohammed VI visant à mettre en place un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation entre le Maroc et l'Algérie, afin de surmonter les obstacles entravant la consolidation des relations entre les deux pays et la construction d'un espace commun maghrébin.
De son côté, Sven Gatz a indiqué que sa visite au Maroc a pour objectif principal d'examiner les moyens de renforcer la coopération bilatérale entre la Belgique et le Maroc dans le domaine culturel.
Il a, mis en avant, la dynamique des relations de partenariat entre le Maroc et la région flamande en Belgique, soulignant le rôle de la Maison culturelle marocaine «Darna» à Bruxelles, qui constitue un espace pour les échanges culturels.
Le président de la Chambre des représentants a, par ailleurs, reçu le même jour le président de l'Assemblée nationale de la Guinée-Conakry, Claude Kory Kondiano. L'activation du groupe d'amitié parlementaire Maroc-Guinée-Conakry a été au centre de cet entretien.
Lors d'un point de presse à l'issue de cette entrevue, Habib El Malki a indiqué avoir examiné avec Claude Kory Kondiano les moyens de soutenir et de renforcer la coopération entre les deux institutions législatives, à travers particulièrement l'activation du groupe d'amitié parlementaire. Se félicitant de la qualité des relations historiques unissant le Maroc et la Guinée-Conakry, le président de la Chambre des représentants a souligné que cette rencontre a offert une opportunité pour les deux parties de convenir de la signature prochaine d'une convention de coopération et de promouvoir la formation des cadres en matière de gestion administrative parlementaire.
A cette occasion, Habib El Malki a rappelé les positions constantes du président de la République de Guinée Alpha Condé et du peuple guinéen en faveur du Royaume du Maroc dans l'optique d'un renforcement continu des relations bilatérales et de la coopération Sud-Sud prônée par S.M le Roi Mohammed VI.
Pour sa part, Claude Kory Kondiano s'est dit impressionné par le développement et les progrès enregistrés au Maroc au cours des dernières années, relevant que sa rencontre avec le président de la Chambre des représentants vise à donner un nouvel élan aux relations bilatérales, en particulier entre les deux institutions législatives.
«Nous ferons en sorte que la Guinée-Conakry soit toujours aux côtés du Maroc», a-t-il indiqué, tout en affirmant que sa visite dans le Royaume est susceptible d'ouvrir de nouvelles perspectives de coopération entre les deux pays.


Jeudi 31 Janvier 2019

Lu 601 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com