Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La communauté juive marocaine de l'étranger en conclave à Marrakech




Une rencontre inédite autour du thème « Judaïsme marocain : pour une marocanité en partage » aura lieu du 13 au 18 novembre à Marrakech, à l’initiative du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) en partenariat avec le Conseil des communautés israélites du Maroc (CCIM).
Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, cette rencontre réunira 250 Marocains juifs, du Maroc et de l’étranger, dont des personnalités de la société civile, des enseignants, des universitaires, des multiplicateurs d’opinions, des leaders du monde des affaires, des journalistes, des chercheurs et des artistes, indique un communiqué parvenu à la MAP.
Cette rencontre est organisée également avec la collaboration de plusieurs institutions, notamment le ministère de la Culture et de la Communication, la Fondation du patrimoine judéo-marocain, le Musée du judaïsme marocain, l’Association des amis du musée du judaïsme marocain et l’Alliance israélite universelle, précise-t-on de même source.
Ce conclave ambitionne de célébrer cette exception marocaine, et d’approfondir la réflexion sur des questionnements, tels que : ce que signifie, au XXIème siècle, être Marocain lorsqu’on vit loin de sa terre natale ou d’origine? Ou comment préserver cette spécificité dans les pays d’accueil et la promouvoir ? Ou encore, comment les communautés marocaines à l’étranger peuvent-elles assumer un rôle de trait d’union, de force de proposition pour une consolidation des rapports entre pays d’origine et terre d’accueil?, lit-on dans le document.
Cités dans le communiqué, Serge Berdugo et Abdellah Boussouf, respectivement secrétaires généraux du CCIM et du CCME, déclarent « qu’à l’aune du vivre-ensemble et de l’identité une et diverse consacrée constitutionnellement et dont le judaïsme est l’un des affluents, la notion d’«exception marocaine» prend tout son sens…. ». Et d’ajouter qu’ «au-delà de la nostalgie et du souvenir, de la faculté de nous réunir, de dialoguer et de penser ensemble le Maroc, nous devons pérenniser ce qui fait notre spécificité. Nous devons faire du Maroc un champ d’ambitions et non un simple conservatoire d’une mémoire commune ».
Deux expositions sont programmées en marge de cet évènement, à savoir : «Portraits des Juifs marocains de l’Atlas et du Sahara» d’Elias Harrus, organisée par le ministère de la Culture et de la Communication et «Synagogues et cimetières juifs marocains réhabilités» du Musée du judaïsme marocain.
Sera également projeté, le film-documentaire "Yahssra...Douk Lyam", une réalisation de Serge Berdugo et Marc Berdugo, conclut le communiqué.

Mercredi 14 Novembre 2018

Lu 554 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés