Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La campagne se poursuit pour Manchester United et Porto




Maudits penalties... Le Paris SG comme l'AS Rome ont été mis K.-O. par deux ultimes penalties accordés après assistance vidéo: cela sourit à Manchester United (3-1) et Porto (3-1 a.p.), tous deux qualifiés pour les quarts de Ligue des champions mercredi.
L'aller avait fini dans l'allégresse pour le PSG, en Angleterre (2-0). Le retour a fini dans la détresse. Celle de Presnel Kimpembe notamment, dont le bras décollé du corps, à l'extrême limite de la surface de réparation, a offert un penalty aux Mancuniens, transformé par Marcus Rashford (90e+4).
Au Parc des Princes, Paris a pourtant dominé contre une équipe amputée de nombreux joueurs dont Paul Pogba, suspendu. Mais Paris regrettera d'avoir gâché: dès la 2e minute, en encaissant un but de Romelu Lukaku après une erreur de Thilo Kehrer. Puis sur une boulette de Gianluigi Buffon, profitant encore à Lukaku (30e).
Des erreurs que le PSG croyait anodines grâce à l'égalisation de Juan Bernat entre temps (12e). Et grâce surtout au bon travail du match aller.
Mais le spectre de la "remontada" de 2017, contre le FC Barcelone (4-0, 1-6), a ressurgi. Ole Gunnar Solskjaer a réussi son exploit: relever Man U, et le qualifier pour son premier quart de C1 depuis 2014.
Difficile d'imaginer un scénario plus haletant. Porto et Rome, pourtant, en ont réservé un, une demi-heure plus tard. Au bout de la prolongation, après un match plein d'intensité, Alessandro Florenzi a vu son tirage de maillot sanctionné d'un penalty, transformé par Alex Telles (117e), qui a fait bouillir le stade du Dragon.
La Roma, qui arrivait fragile après la cuisante défaite ce week-end dans le derby romain contre la Lazio (3-0) et malgré la victoire à l'aller (2-1), s'enfonce dans la crise. L'entraîneur Eusebio Di Francesco, homme clé l'an dernier avec l'épopée qui a duré jusqu'en demies contre Liverpool, vit cette saison un destin contraire, avec pour le moment une 5e place en championnat.
Liverpool, justement, sera-t-il encore au rendez-vous des quarts, où patientent déjà l'Ajax Amsterdam et Tottenham? Il faudra pour cela ne pas perdre, et marquer, mercredi sur le terrain du Bayern Munich (aller: 0-0). Barcelone-Lyon (aller: 0-0) sera l'autre affiche, au lendemain de Manchester City-Schalke (aller: 3-2) et Juventus Turin-Atlético Madrid (aller: 0-2).

Vendredi 8 Mars 2019

Lu 169 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Septembre 2020 - 19:45 Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad

Vendredi 18 Septembre 2020 - 19:59 La Juve en quête d' un 10ème titre de suite

Vendredi 18 Septembre 2020 - 14:00 Roland-Garros rattrapé par la réalité du Covid-19