Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La France réitère son soutien au plan d'autonomie au Sahara

Entretien entre Nasser Bourita et JeanYves Le Drian


Le ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian a salué, jeudi, la qualité de la coopération sécuritaire entre la France et le Maroc. Il a également réitéré la position de soutien de son pays au plan d'autonomie marocain pour le Sahara. Le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères a eu un entretien en visioconférence, jeudi, avec son homologue marocain Nasser Bourita, au cours duquel il a évoqué les relations bilatérales très denses entre la France et le Maroc et les enjeux communs aux deux pays, notamment les conséquences de la crise sanitaire, la coordination entre les deux pays pour y faire face ainsi que les questions migratoires, a indiqué la porte-parole du Quai d’Orsay. 

Le chef de la diplomatie française a salué, à cette occasion, "la qualité de la coopération sécuritaire entre nos deux pays que nous avons régulièrement l'occasion de constater, notamment en matière de lutte contre le terrorisme", a souligné la porte-parole lors du point de presse électronique. S'agissant de la situation au Sahara, "le ministre a rappelé le soutien de la France à la recherche d'une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies. Il a rappelé que dans cette perspective, la France considère le plan d'autonomie marocain comme une base sérieuse et crédible», a indiqué la porte-parole. "Le ministre a appelé de ses vœux la nomination rapide d'un nouvel Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies", a-t-elle ajouté.

Au plan régional, le chef de la diplomatie française s'est félicité des avancées politiques récentes en Libye et a réitéré son soutien au processus des Nations unies qui doit conduire à l'organisation des élections du 24 décembre 2021 et sur le plan sécuritaire au retrait de tous les mercenaires et combattants étrangers, a indiqué la même source. Sur le Sahel, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères a "salué la participation du chef du gouvernement marocain, Saad Eddine el Otmani, à la conférence des chefs d'Etat du G5 Sahel et au Sommet de N'Djamena, ainsi que la participation de Nasser Bourita à la conférence ministérielle de la Coalition pour le Sahel". Il a également rappelé les initiatives engagées par la France dans ce cadre. Enfin, "le ministre a salué la nouvelle dynamique dans la relation entre le Maroc et l'Union européenne et réaffirmé le rôle stratégique du Maroc comme partenaire de l'Union", a indiqué la porte-parole.

LREM crée un comité de la perle du Sud

Marie-Christine Verdier-Jouclas, députée du Tarn LaREM, vice-présidente du groupe d’amitié France-Maroc et porte-parole du groupe LREM à l’Assemblée nationale et Jaoued Boussakouran, référent LREM Maghreb et Afrique de l'Ouest ont annoncé, jeudi, la création d'un comité LREM à Dakhla dans les provinces du Sud du Maroc et un autre à Agadir. La création de ces nouveaux comités s’inscrit dans le cadre du renforcement du "maillage" du parti de la majorité présidentielle LREM dans la circonscription du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest, soulignent-ils dans un communiqué. Ces deux comités sont les premiers créés en 2021 par LREM qui fête son cinquième anniversaire. A Dakhla, il sera animé par Claude Fraissinet, alors que celui d'Agadir sera porté par Guy Picard. "A l’occasion de l’anniversaire des 5 ans de La République en Marche, nous souhaitons saluer la dynamique du mouvement au sein de notre région. Nous comptons ainsi plus de 4000 adhérents répartis en 27 comités", soulignent Marie-Christine Verdier-Jouclas et Jaoued Boussakouran. Se félicitant de la création de ces deux comités qui viennent "enrichir" La République en Marche et "conforter le maillage de notre mouvement dans la circonscription du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest", ils se sont réjouis "particulièrement de la création du comité de LREM à Dakhla, situé dans les provinces du Sud marocain, qui vient renforcer notre présence auprès des Français de cette zone". Marie-Christine Verdier-Jouclas et Jaoued Boussakouran ont également affirmé qu’ils "ne manqueront pas d’être présents pour son inauguration dès que les conditions sanitaires le permettront", formant "le souhait que ces deux comités soient les plus dynamiques possibles afin de répondre au mieux aux attentes des Français de cette région". 

Libé
Vendredi 9 Avril 2021

Lu 271 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020




Dans la boutique

Flux RSS