Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Côte d'Ivoire et la Tunisie dominées mais qualifiées en quarts




Dominer ne suffit pas: la Tunisie et la Côte d'Ivoire se sont hissées, lundi, en quarts de finale de la CAN-2019 en écartant respectivement le Mali et le Ghana, qui ont pourtant produit plus de jeu.
Les Eléphants retrouvent les quarts de finale de la Coupe d'Afrique pour la première fois depuis leur sacre en 2015. Ils affronteront l'ogre algérien, tombeur de la Guinée (3-0).
Pour leur troisième quart de rang, les Aigles de Carthage, eux, auront sur leur route le Petit Poucet malgache qui a surpris la RDC (2-2, 4-2 tab).
Mais que ce fut compliqué! Lors du premier match de la soirée à Suez, les Ivoiriens ont sauvé l'honneur en battant le Mali 1-0 sur un but de l'attaquant de Crystal Palace, Wilfried Zaha.
Les Eléphants de l'étoile montante du football africain Nicolas Pépé, qui a encore déçu, ont été dominés durant la majeure partie de la rencontre par une équipe du Mali en manque de réalisme.
En quart de finale jeudi à Suez, la Côte d'Ivoire affrontera des Algériens larges vainqueurs de la Guinée (3-0) en huitièmes dimanche.
A Ismailia, Ghana et Tunisie ont aussi eu du mal à se départager: l'ancien de l'OM André Ayew a vu son but annulé (42e) pour une main au début de l'action de Thomas Partey, qui n'en était pas une. Mais il y avait de toute façon hors-jeu. Taha Khenissi à la 73e a fini par délivrer les Aigles de Carthage (1-0), mais Rami Bedoui a marqué contre son camp (90e+2) et remis les deux équipes à égalité
Les Tunisiens ont dû attendre les tirs au but pour se qualifier grâce à un arrêt du gardien Farouk Ben Mustapha, entré pour la séance (5 tab à 4).

Abdelmounaim Bah : La sortie prématurée de l’Egypte n’affectera pas les recettes TV de la CAF

Dans la continuité de son plan de transparence, la CAF a initié une nouvelle conférence de presse, cette fois-ci avec le directeur marketing et TV de l’institution, Abdelmounaim Bah.  Au programme des échanges, l’impact de l’élimination précoce du pays hôte, le problème du piratage des images et le concept de Fan ID.
Aux journalistes soucieux du devenir de la compétition après l’élimination de l’Egypte, le directeur marketing TV a tenu à rassurer que « la sortie de l’Egypte n’aura pas d’impact direct sur les recettes de la CAF. Celles-ci sont liées au contrat de droit marketing et droit TV qui ont été signés en amont de la compétition. Sûrement un impact sur l’audience mais l’audience elle-même n’aura pas de conséquence sur cette compétition ».
Au sujet du manque d’affluence dans les stades, la distance parcourue pour couvrir les évènements en Afrique a été évoquée.

Mercredi 10 Juillet 2019

Lu 506 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com