Libération

Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Chambre des représentants et la Faculté de droit de Rabat-Agdal renforcent leur partenariat





La Chambre des représentants et la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales (FSJES) de Rabat-Agdal ont signé, jeudi à Rabat, une convention de partenariat visant l'ouverture de la faculté sur son environnement, particulièrement sur l'institution législative.

Signée par le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, et le doyen de la FSJES de Rabat-Agdal, Farid El Bacha, cette convention s'inscrit dans le cadre de l'accord de partenariat conclu en janvier 2020, entre la Chambre des représentants, le ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et les établissements d’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

S'exprimant à cette occasion, Habib El Malki a souligné qu'il s'agit d'un partenariat très important qui offre l'opportunité à la FSJES de Rabat-Agdal et à la Chambre des représentants de s'ouvrir sur leur environnement. "Nous allons déployer les efforts nécessaires et travailler avec le comité chargé du suivi de cet accord à partir du mois prochain, pour placer ce sujet au cœur des intérêts de la Chambre des représentants", a-t-il assuré. Le doyen de la FSJES de RabatAgdal a, pour sa part, fait savoir dans une déclaration à la presse qu'il s'agit d'une convention très particulière et la première du genre qui s'inscrit dans le cadre de l'ouverture de la faculté sur son environnement, en particulier sur la Chambre des représentants.

"Cette convention va bénéficier aux étudiants-chercheurs à travers la mise en place de différentes formations", a relevé Farid El Bacha, ajoutant qu'elle vise, également, l'accompagnement scientifique de la fonction législative qui ne se limite pas uniquement aux aspects juridiques, mais concerne également ceux économiques et sociaux. La Chambre des représentants, le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et les établissements d’enseignement supérieur et de la recherche scientifique avaient signé, le 28 janvier 2020, un accord qui entend encadrer la coopération entre l'institution législative et l'université et lui donner une dimension institutionnelle de manière à assurer sa durabilité et son efficacité.

Libé
Vendredi 22 Janvier 2021

Lu 891 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.