Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La CELAC et l’Equateur réitèrent leur soutien à une solution politique au Sahara marocain


Libé
Jeudi 6 Octobre 2022

Devant la 4èmeCommission de l’Assemblée générale de l’ONU

La Communauté des Etats latino-américains et des caraïbes (CELAC) a réaffirmé, à New York, son soutien "ferme" aux efforts du Secrétaire général de l'ONU visant à parvenir à une solution politique à la question du Sahara marocain sur la base des résolutions du Conseil de sécurité adoptées depuis 2007. “Nous continuerons à appuyer fermement les efforts du SG de l'ONU et de son Envoyé personnel pour le Sahara afin de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable”, a souligné le Représentant de l’Equateur à l’ONU dans une intervention devant la 4è Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, au nom de la CELAC. La CELAC a exprimé son soutien aux efforts multilatéraux dans le cadre du processus politique onusien mené sous l’égide du Secrétaire général et de son Envoyé personnel pour le Sahara marocain, Staffan de Mistura, visant à trouver une solution définitive à ce différend régional, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité adoptées depuis 2007. Pour sa part, l’Equateur a réaffirmé, devant la 4è commission de l’Assemblée générale de l’ONU, son soutien à une solution politique mutuellement acceptable au différend régional autour du Sahara marocain, et ce conformément à la résolution 2602 du Conseil de sécurité. La question du Sahara marocain "requiert une solution politique mutuellement acceptable", conformément à la résolution 2602 adoptée en octobre 2021 par le Conseil de sécurité, a souligné le représentant de l’Equateur à l’ONU. Le Conseil de sécurité a acté, établi et consacré le processus des Tables Rondes dans toutes ses résolutions depuis 2018, dont la 2602. Il a également consacré son format ainsi que les participants qui sont le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et le “polisario”. Cette même résolution consacre la prééminence de l’initiative d'autonomie comme la solution sérieuse et crédible au différend régional sur le Sahara marocain. Le Maroc a présenté en 2007 le plan d’autonomie qui jouit d’un soutien grandissant et sans équivoque au sein de l’organisation internationale des Nations Unies et qui est considéré comme la solution sérieuse et crédible à ce différend régional dans les 18 résolutions du Conseil de sécurité adoptées depuis 2007.


Lu 391 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP







L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          





Flux RSS
p