Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La BAD mobilise 246 millions d'euros pour la construction de l’autoroute Guercif-Nador


Libé
Jeudi 21 Décembre 2023

La BAD mobilise 246 millions d'euros pour la construction de l’autoroute Guercif-Nador
La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, lundi dans un communiqué, la mobilisation 246 millions d’euros pour la construction de l’autoroute Guercif-Nador.

Ce financement, précise la même source, est composé de 200 millions d’euros de la Banque africaine de développement et 46 millions d’euros du fonds Africa Growing Together Fund (AGTF).

Le secteur du transport, qui constitue l’un des principaux leviers de la croissance économique et du développement du Maroc, figure parmi les priorités du Royaume.

Il contribue, tous modes confondus, à 15% des recettes de l’Etat et à l’emploi de 5% de la population active occupée, représentant 2,8% du PIB national en 2022, note le communiqué.

Et d’ajouter que le projet s’inscrit dans la dynamique de modernisation des infrastructures de transport et de services associés pour accroître la compétitivité logistique du pays et son attractivité.

Il permettra notamment de connecter le grand complexe industrialo-portuaire de Nador West Med au réseau autoroutier du Maroc, souligne-t-on.
Ce projet, fait savoir la BAD, vise à renforcer la connectivité de la région de l’Oriental pour attirer davantage d’investissements et générer de nouvelles opportunités économiques et créer de l’emploi, rapporte la MAP.

Il vise également à améliorer la sécurité routière sur l’axe Guercif-Nador, et à connecter au réseau autoroutier le futur port de Nador West Med pour contribuer à l’augmentation des volumes de marchandises y transitant, et les villes de Nador, Guercif et l’ensemble des villes situées sur ce corridor.

S’agissant des résultats attendus, le communiqué met l’accent sur le renforcement de la compétitivité logistique de la région de l’Oriental en facilitant l'accès au port de Nador West Med et sa future zone d’activité, et la réduction des coûts de transport et d’entretien des véhicules, en plus de l’amélioration de la sécurité routière sur l’axe Guercif-Nador.

L’objectif est aussi d’apporter aux populations de la région de l’Oriental une mobilité plus aisée.


Lu 415 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP











Flux RSS
p