Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’islam religion d'amour


Libé
Lundi 25 Mars 2024

Au Maroc, l'islam prend toutes ses lettres de noblesse, une religion d'amour et une foi de charité et de bienfaisance. Dans notre Royaume, les trois confessions : le christianisme, le judaïsme et l'islam cohabitent pacifiquement côte à côte depuis des millénaires.

Dans notre Royaume, nous refusons l'exclusion de nos semblables sur la base de la religion et des croyances. Nous rejetons toute forme d'aliénation, de xénophobie, d’extrémisme et de terrorisme.
Nous apprécions beaucoup nos frères chrétiens et juifs. Nous célébrons avec eux leurs fêtes. Leurs fêtes sont les nôtres.

Dans notre Royaume, pays de la liberté du culte, asile pour toute religion et croyance, la majorité musulmane n'est nullement totalitaire mais bien tolérante. Le Royaume de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, commandeur des croyants, tous les croyants musulmans, chrétiens et juifs, est une exception dans son environnement qui tient compte de son contexte géo-historique. L'histoire est là pour témoigner que notre pays est un merveilleux territoire de tolérance où ses habitants refusent les slogans et la surenchère au nom du sacré, pays où l’on prêche l'amour, la tolérance et l'ouverture d'esprit.
Bénies soient vos fêtes chers frères chrétiens. Vos fêtes sont les nôtres.

La foi est une affaire personnelle, la religion ou la confession est un choix individuel soutenu par une conviction libre. Je ne sais alors pourquoi ces islamistes veulent imposer leur conviction à tout l'espace public.

Le monde est en évolution permanente, y compris le monde islamique, aujourd’hui il n'y a plus de place à la suprématie idéologique, ou au contrôle au nom du sacré, alors que, paradoxalement, les islamistes tiennent toujours leur discours récurrent qui ne sert plus à quoi que se soit. Ce que nous proposent les islamistes au niveau politique, sociétal économique est un modèle obsolète, un modèle qui n'est plus de mise, une régression nette de leurs idées et de leur idéologie.

L’islam religion d'amour
Personne ne peut s'opposer au changement universel, c'est une volonté qui nous dépasse tous. La vie est bel et bien une dialectique inévitable.

Dans le monde arabe et surtout en Orient, on continue à gouverner au nom du sacré des populations hétérogènes à différents niveaux. C'est vraiment malheureux, alors que tous les peuples du monde entier, et depuis longtemps, vivent dans des Etats nations complètement indépendants du religieux, les peuples arabes sont toujours sous l'emprise des érudits et des barbus.

Par Abdessalam El Moussaoui
(Membre du BP de l’USFP)


Lu 688 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile







L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          





Flux RSS
p