Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'institution du Médiateur du Royaume publie son rapport annuel

Persistance des dysfonctionnements de l'administration soulevés dans les rapports précédents



L' Institution du Médiateur du Royaume a publié récemment son rapport annuel au titre de l'année 2019, qui a été porté à la Haute attention de SM le Roi Mohammed VI avant d'être publié au bulletin officiel.
Le rapport, de 593 pages de format moyen, contient, en plus d'une présentation, dix parties portant sur les dossiers enregistrés auprès de l'Institution au titre de l'année 2019, les dossiers traités durant cette année, les principaux dysfonctionnements de l'administration relevés durant cette année, les propositions et les rapports spéciaux réalisés au titre de l'année 2019, et les indicateurs statistiques sur les délais de traitement et de gestion des doléances. Les autres parties portent sur les rapports annuels des interlocuteurs permanents de l'Institution dans l'administration au titre de l'année 2019, le système des doléances et des plaintes relatives aux collectivités en tant qu'unités territoriales, la communication, la formation et la coopération internationale, le plan stratégique de l'Institution du Médiateur, ainsi que les perspectives d'avenir. 

Dans la présentation du rapport, le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou, a souligné que son institution a adopté lors de l'élaboration de ce rapport une nouvelle approche, en traitant l'essentiel des résultats à travers une méthode analytique, et en exposant les chiffres avant de les remettre en question sur la base de différents indicateurs, qui combinent la généralité et la spécificité des plaintes aux niveaux national général et régional spécial, en faisant des régions du Royaume la base de toutes les comparaisons possibles. Dans le cadre des missions d'observation et de suivi, a-t-il poursuivi, ce rapport a pointé du doigt les dysfonctionnements, notamment ceux qui ont été soulevés dans les rapports précédents mais qui continuent de persister. Cet rapport dresse également l'état des lieux des différentes décisions prises par l'Institution au cours de l'année 2019, qui s'élèvent à 2483 décisions, en plus des recommandations et solutions émises par l'Institution concernant plusieurs domaines, et présente les données statistiques sur l'action des délégations régionales et locales de l'institution à travers le Royaume, a-t-il souligné.

Libé
Dimanche 21 Février 2021

Lu 300 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS