L’ex-premier ministre marocain n’est plus : Abdellatif Filali décède dans un hôpital français


L
Samedi 21 Mars 2009

L’ancien Premier ministre, Abdellatif Filali est décédé vendredi matin à l’hôpital Antoine Beclère à Clamart dans la banlieue parisienne, à l’âge de 81 ans.
Né le 26 janvier 1928 à Fès, le défunt avait occupé plusieurs responsabilités dont celles de chargé d’affaires du Maroc auprès de l’organisation des Nations unies de 1958 à 1959, puis de directeur du Cabinet Royal, (1959 à 1960), et de chargé d’affaires du Maroc en France de 1961 à 1962.
Il avait ensuite été ambassadeur du Maroc au Benelux de 1962 à 1963, en Chine populaire en 1965 et en Algérie en 1967.
Le défunt avait également occupé plusieurs fonctions ministérielles importantes au sein des gouvernements successifs depuis l’indépendance du Maroc, dont celles de ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, de l’Information et de l’Enseignement supérieur. Il a été également ambassadeur dans plusieurs capitales importantes dont Madrid, Alger, Londres et Pékin.
Le défunt avait  ainsi été nommé ministre des Affaires étrangères de 1971 à 1972, ministre de l’Information le 30 novembre 1983, puis ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Information le 16 février 1985.
Il conservera le portefeuille de l’Information jusqu’au 15 novembre 1985.
Il avait été nommé ministre d’Etat chargé des Affaires étrangères et de la Coopération le 9 août 1990, poste qu’il conservera dans le gouvernement présidé par Mohamed Karim Lamrani, formé le 11 novembre 1993.
Le 25 mai 1994, M. Filali avait été nommé par Feu SM Hassan II, Premier ministre en conservant son poste de ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.
Le 31 janvier 1995, il avait été reconduit dans ses fonctions de Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.
Le 14 mars 1998, il a été nommé ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération dans le gouvernement présidé par Abderrahmane El Youssoufi.
Le 1er mars 1981, le défunt avait été élu secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume du Maroc, poste qu’il conservera jusqu’au mois d’avril 1982.
En cette douloureuse circonstance, nous présentons nos condoléances les plus émues à l’ensemble des membres de  sa famille ainsi qu’à ses proches en implorant le Tout Puissant d’avoir le défunt en Sa Sainte Miséricorde.



Lu 716 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Flux RSS
p