Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'évolution de la situation épidémiologique, l' un des défis de la rentrée scolaire


L' évolution de la situation épidémiologique est l'un des défis à relever en prévision de la rentrée scolaire et universitaire, prévue le vendredi 10 septembre, a affirmé le ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. L’année scolaire 2021/2022, placée sous le slogan "Pour une renaissance éducative en perspective de l’amélioration de la qualité de l’enseignement", commencera effectivement le 10 septembre pour le préscolaire, le primaire, le collégial, le secondaire et les classes de technicien spécialisé. Pour les étudiants de première année qui découvrent le monde universitaire, le déroulement de l’année universitaire entièrement en mode distanciel "n’est pas des plus souhaitables", particulièrement dans le contexte du Bachelor, qui exige un supplément d’autonomie et de sens de l’organisation, explique-t-on auprès du ministère. Les étudiants pourront s’inscrire dès cette année dans une cinquantaine de filières Bachelor, toutes disciplines confondues, au sein des universités aussi bien publiques que privées, a précisé le département, notant que le lancement de ces filières, qui seront généralisées à partir de la rentrée 2022, pose aussi le défi d'une profonde mutation du modèle pédagogique avec l’adoption désormais d’un enseignement hybride, des classes inversées et de la pédagogie interactive. Le fil conducteur qui a guidé à l’élaboration du système Bachelor, a-t-on ajouté, a été avant tout la volonté de former un lauréat doté de soft-skills, maîtrisant les langues étrangères et le numérique et capable d'appréhender le monde du travail et réussir son insertion professionnelle. Par ailleurs, le ministère s’est fixé comme priorité d’encourager et de développer l’orientation des jeunes vers la voie de la formation professionnelle à travers la mise en place d’un nouveau système d’orientation, la multiplication des filières collégiales de formation professionnelle et un bac pro ainsi que l’augmentation du nombre de bourses octroyées aux stagiaires post-bac. L’enseignement supérieur et la formation professionnelle sont incontestablement des leviers fondamentaux pour la promotion et l’épanouissement des jeunes, mais les potentialités et les opportunités du marché de l’emploi le sont tout autant. "Notre défi est donc à la fois de mieux former les jeunes, mais aussi de créer la croissance afin de multiplier les opportunités d’emplois", a-t-il conclu.

​La rentrée scolaire reportée au 10 septembre 2021

La rentrée scolaire aura lieu de manière effective le vendredi 10 septembre 2021 au lieu du vendredi 03 septembre, a annoncé le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement. Conformément à l'article 1 de l’arrêté relatif à l'organisation de l'année scolaire 2021-2022, qui stipule, le cas échéant, la possibilité de modifier et d'adapter ses dispositions, il a été décidé le lancement effectif de la rentrée pédagogique le vendredi 10 septembre 2021 au lieu du vendredi 03 septembre 2021, a affirmé un communiqué publié à l’issue du Conseil de gouvernement, tenu lundi, par visioconférence sous la présidence du chef du gouvernement Saad Dine El Otmani. Cette mesure intervient pour garantir des conditions sûres qui prennent en compte la sécurité de tous les apprenantes et apprenants selon les normes et les mesures de prévention sanitaires décrétées par les autorités compétentes, ainsi que pour garantir le droit à l'apprentissage aux différents cycles et niveaux d'enseignement, a relevé la même source. Saaïd Amzazi a affirmé que cette rentrée s'inscrit dans un contexte de pandémie, avec une crise sanitaire qui se poursuit et une difficulté à prédire une situation sanitaire pour des raisons liées notamment à une courbe ascendante des nombres de cas récemment enregistrés, à l'apparition et la propagation de nouveaux variants de Covid-19, (plus contagieux, touchant toutes les catégories d'âges) et une disparité dans la situation épidémiologique entre les provinces et régions du Royaume, a ajouté le communiqué.

Libé
Mercredi 25 Août 2021

Lu 199 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS