Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’épopée du football marocain de A à Z




L’épopée du football marocain de A à Z
Alors que la Coupe du monde approche à grands pas, il est fort probable que l’évènement cristallise les attentions et les discussions, d’autant plus que l’équipe nationale y participera pour la 5ème fois de son histoire après 20 ans de disette. Un bonheur pour tous les Marocains que Radouane Bnou-Nouçair amplifie en vous offrant la possibilité de devenir incollable et d’impressionner votre entourage à travers l’histoire des Lions de l’Atlas, condensée dans un ouvrage intitulé  « L’épopée du football marocain ». L ‘auteur nous convie à un voyage initiatique, retraçant de manière exhaustive l’histoire de l’équipe nationale, dans ses moments de gloires et de peines, de son premier sacre africain en 1976, jusqu’au camouflet de la Coupe du monde 1994, sans omettre  la douloureuse défaite en finale de la Coupe d’Afrique 2004 en Tunisie et la terrible injustice de la Coupe du monde 1998.
Il a fait de son opus une véritable mine d’informations, dont chacune des parties recèle de multiples anecdotes, mais pas seulement. Car pour raconter le passé du Onze national depuis 1950, les mots ne suffisent pas. C’est ainsi que Radouane Bnou-Nouçair, également auteur de ‘’Le football africain’’ mais encore ‘’Le Raja, un grand club d’Afrique’’, agrémente consonnes et voyelles par une flopée de précieuses photographies représentant instantanés de matchs, joueurs, dirigeants et entraîneurs.
Des clichés, qui, à la manière d’une machine à remonter le temps, raviront les plus nostalgiques d’entre vous, comme les différents extraits d’articles de presse de l’époque. Après avoir découvert les portraits des dix joueurs les plus marquants du football marocain, dont  Dolmy, les jeunes auront aussi pour leur argent, et même plus, car l’auteur pousse la précision jusqu’aux résultats, buteurs, et autres compositions d’équipes, voire une réflexion tactique sur le 3-5-2 instauré à un certain moment par Hervé Renard.
Et puis quand on vous dit que le livre est complet, nous n’exagérons rien. Et pour cause, connaissez-vous beaucoup d’ouvrages qui vous proposent les  biographies des dix dirigeants les plus influents du football marocain ? Ou mieux encore, la liste de tous les sélectionneurs passés à la tête de l’équipe nationale, avec un focus sur les raisons de leurs investitures ainsi que celles de leurs destitutions. Sans oublier un vibrant hommage à l’arbitre marocain, Said Belkola, célèbre pour avoir dirigé la finale de la Coupe du monde 98.
En somme, impossible que la déception prime après avoir parcouru ce livre qui se lit d’une seule traite. Et si nous devions en ressortir un passage marquant, ce serait sans aucun doute l’extrait suivant, tant l’information qu’il recèle est surprenante : «Pour remettre le football national sur les rails, le comité provisoire va s’assurer les services de l’entraîneur français Henri Michel et du conseiller en matière footballistique : le célèbre cadre technique français, Michel Hidalgo ».   

C.C
Jeudi 10 Mai 2018

Lu 578 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés