Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ engagement du Maroc en faveur de la coopération Sud-Sud mis en avant à Bangkok


Libé
Jeudi 15 Septembre 2022

L’ engagement du Maroc en faveur de la coopération Sud-Sud mis en avant à Bangkok
L’ engagement du Maroc en faveur de la coopération Sud-Sud a été mis en avant, mercredi à Bangkok, dans le cadre des travaux de l’édition 2022 de l’Exposition mondiale sur le développement Sud-Sud (GSSD Expo). Un exposé présenté par l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) lors du Forum des directeurs généraux de la coopération Sud-Sud pour le développement durable 2022 organisé dans le cadre de la GSSD Expo, a étalé la politique du Royaume en la matière, portée par la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI. La présentation a fait ressortir la place de la coopération SudSud, érigée comme pilier stratégique de la politique étrangère du Maroc où l’élément humain est au centre des actions et initiatives. Ainsi, et en droite ligne de ce choix, l’AMCI a mis en place un réel écosystème diversifié, associant des acteurs engagés dans la promotion de la coopération SudSud et incluant secteur public, secteur privé et société civile. La présentation a été l’occasion de passer en revue les principaux domaines d'intervention de l'AMCI qui comprennent la coopération scientifique et culturelle à travers notamment la formation des étudiants étrangers au Maroc, l’échange de chercheurs, l’octroi de bourses aux étudiants étrangers et l’hébergement des étudiants étrangers, la coopération technique et le partage d’expertise, par le biais de stages de courtes et moyennes durées pour les professionnels en activité ainsi que l’envoi d’experts marocains pour des missions à l’étranger. L’AMCI veille également à l’appui à la mise en oeuvre de projets de développement humain durable, en fournissant une assistance aux projets dans plusieurs domaines, dont l’éducation, la pêche, la santé, l’agriculture et l’irrigation, l’eau potable et l’assainissement, et l’électrification rurale et urbaine, en plus de l’assistance humanitaire à l’international à travers la gestion de l’octroi d’aides et de dons humanitaires. Par ailleurs, la présentation s’est penchée sur les réalisations enregistrées en la matière, précisant que dans le domaine de la formation, depuis la création de l’AMCI, 35.000 étudiants issus de 98 pays ont obtenu leurs diplômes dans des institutions marocaines. S’agissant du renforcement des capacités humaines en Afrique, l’AMCI a permis à 10.000 cadres africains du secteur public issus de 42 pays de bénéficier de programmes en la matière, soit 800 bénéficiaires par an durant 60 cycles de formation. La présentation a aussi mis l’accent sur les efforts de l’AMCI pour adapter sa structure durant la crise de la pandémie du Covid19 afin de se focaliser sur les priorités de ses partenaires, relevant dans ce sens que grâce notamment à l’adoption du e-learning, de la gestion à distance des projets en cours, de l’organisation de webinaires sur la réponse face à la crise sanitaire et d’actions humanitaires internationales, l’AMCI a réussi à poursuivre son engagement en faveur de la coopération Sud-Sud et triangulaire en dépit de la conjoncture exceptionnelle. La présentation a, en outre, été l’occasion de mettre en avant la nécessité de promouvoir et d’adopter les nouvelles technologies de l'information dans les programmes de coopération Sud-Sud et triangulaire, de mettre l’accent sur les nouvelles priorités des pays partenaires, d’accroître l'implication des bailleurs de fonds internationaux du secteur privé et de la société civile, et de mettre en place des mécanismes innovants et rapides pour la coopération triangulaire, ainsi que des plans de continuité pour les projets de coopération afin de faire face à des crises futures éventuelles. Le Forum des directeurs généraux de la coopération Sud-Sud pour le développement durable 2022 (DG Forum 2022), tenu dans le cadre des travaux de la GSSD Expo, a pour but notamment d’offrir une plateforme aux agences de coopération des pays et autres parties prenantes pour partager les bonnes pratiques et les expériences en matière de coopération Sud-Sud. Organisé cette année sous le thème "Renforcer la capacité institutionnelle et l'écosystème de la coopération Sud-Sud et triangulaire pour un avenir durable et résilient dans le contexte du Covid-19 et d'autres crises mondiales", le DG Forum 2022 vise également à examiner les besoins pressants des agences en matière de renforcement de leurs capacités pour mieux planifier et gérer la coopération Sud-Sud et triangulaire.


Lu 550 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p