Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'élargissement de la classe moyenne prôné par le Parlement

Pour les membres de la Chambre des conseillers, la classe moyenne est le plier d’une société d'équilibre, de stabilité et de justice sociale




Les participants au 5ème Forum parlementaire de la justice sociale ont souligné, mercredi à Rabat, que l'expansion de la classe moyenne est de nature à favoriser un dynamisme économique.
Dans un rapport présenté à la clôture des travaux du forum organisé par la Chambre des conseillers sous le Haut patronage de S.M le Roi Mohammed VI, sous le thème "L'élargissement de la classe moyenne: locomotive du développement durable et de la stabilité sociale", les participants ont indiqué que l'expansion de la classe moyenne contribue également à réduire les disparités territoriales et à créer de nouvelles richesses, puisque ces catégories détiennent des compétences, des expériences professionnelles et des ressources financières leur permettant de créer des entreprises et des projets.
Dans le cadre du débat public autour du nouveau modèle de développement, les participants à ce forum ont souligné l'importance de parier sur le rôle vital de la classe moyenne, en tant qu'élément important pour une société d'équilibre, de stabilité et de justice sociale.
En ce qui concerne les particularités de la classe moyenne, les participants ont souligné que la classe moyenne est composée de catégories sociales différentes à savoir une catégorie moyenne supérieure proche de celle riche et une autre moyenne proche de la catégorie pauvre, qui pourrait connaître une transformation rapide dans les années à venir, en particulier avec les changements économiques et démographiques qui surviennent au Maroc.
Ils ont, également, affirmé que la classe moyenne constitue un moteur économique efficace, compte tenu de sa grande capacité à favoriser les voies de création de richesse en contribuant à la production ainsi qu'à la consommation et à la demande intérieure, notant que cette couche sociale au Maroc affronte une série de contraintes, comme notamment la non application de la loi, une charge fiscale déséquilibrée, outre les défaillances constatées dans les politiques publiques.
"Les politiques publiques adoptées au Maroc depuis 2000 s'apparentent à un traitement des problèmes que connaît la classe pauvre, plutôt que des solutions destinées à la classe moyenne", ont estimé les participants, relevant que ces politiques de redressement ne présentent pas de nouvelles offres et ne s'attaquent pas aux disparités dans les salaires et les revenus, à l'exception de celles liées au salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG).
En ce qui concerne les déterminants et les paramètres de l'émergence d'une classe moyenne dans le monde rural, les participants ont insisté sur l'élargissement d'une classe agricole moyenne garantissant la stabilité de la société et contribuant au développement économique dans le monde rural.
Afin de contribuer à l'émergence d'une classe moyenne dans le monde rural, les participants à ce forum ont mis en avant, en particulier, la nécessité de fournir une éducation de qualité et un travail décent, ainsi que d'améliorer la situation des femmes rurales et le revenu de l'agriculteur en poursuivant les efforts d'investissement pour développer l'entreprise et créer la richesse et l'emploi.
Initié en partenariat avec le Conseil économique, social et environnemental et en collaboration avec les Fondations Westminster pour la démocratie et Konrad Adenauer, ce forum vise à contribuer à approfondir la réflexion sur les moyens de maintenir et d'élargir la classe moyenne, par la précieuse contribution attendue des intervenants, notamment les acteurs politiques, économiques, sociaux et civils.
Les travaux de ce forum ont porté sur quatre axes principaux, à savoir la place de la classe moyenne dans les agendas institutionnels internationaux et nationaux, les caractéristiques de cette catégorie, les déterminants et les paramètres de l'émergence d'une classe moyenne dans le monde rural et la promotion de la classe moyenne en tant que choix stratégique dans le nouveau modèle de développement.

Samedi 22 Février 2020

Lu 1396 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif