Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'attaque médiatique de l'Algérie contre le Maroc porte atteinte aux liens de fraternité et à l'histoire commune

Selon un communiqué des avocats jordaniens relatif aux derniers développements de la question du Sahara


L' attaque médiatique de l'Algérie contre le Maroc "porte atteinte aux liens de fraternité et à l'histoire commune liant les deux peuples frères", ont affirmé des avocats jordaniens. Cette attaque médiatique "ne fait que creuser le fossé, approfondir le désaccord et créer des crises injustifiées", ont souligné de nombreux avocats du Royaume de Jordanie dans un communiqué sur les développements récents concernant la question du Sahara marocain. Ils ont exprimé leur étonnement face à "l'état de nervosité et d’agitation dans la position officielle algérienne, qui apparaissait dans ses actions politiques et dans l'attaque médiatique contre l'Etat marocain et ses symboles, à travers la tentative d'offenser dans une émission TV la Personne du Roi, qui avait longtemps appelé à tourner la page du différend et ouvrir des horizons de coopération entre les deux Etats frères". D'autre part, les avocats jordaniens ont exprimé leur considération quant à la décision d'agir des Forces Armées Royales qui avaient mis fin aux agissements provocateurs des séparatistes du Polisario au passage d’El Guerguarat. A cet égard, ils ont salué l'intervention des Forces Armées Royales pour sécuriser le passage d’El Guerguarat avec un haut niveau de professionnalisme et de retenue, ce qui a mis un terme au blocage de la zone et mis en échec la tentative des séparatistes de mettre en péril la stabilité de la région et les intérêts de sa population. Ils se sont félicités de la position de l'Etat jordanien de se tenir aux côtés du Royaume du Maroc sur sa juste cause en préservant son intégrité territoriale et en soutenant sa vision sérieuse représentée par l'initiative d'autonomie pour mettre fin à l'impasse politique et résoudre ce conflit qui n'a que trop duré et qui affecte négativement les peuples du Maghreb.

Libé
Mardi 23 Février 2021

Lu 139 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS