Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'assassinat de Merdas ne revêtait pas de caractère politique




L'assassinat du député Abdellatif Merdas, le 7 mars, ne revêt pas de caractère politique et n'a aucun lien avec le crime organisé transnational ou le terrorisme, a indiqué, suite à ce drame, le procureur général du Roi près la Cour d'appel de Casablanca, Hassan Matar. Selon ce dernier, le crime a eu pour mobile le sexe, l'argent et le désir de vengeance. De son côté, la Direction générale de la surveillance du territoire, annonçait l’élucidation de ce crime d’homicide volontaire commis avec une arme à feu et l’arrestation des présumés impliqués dans l’assassinat du parlementaire devant son domicile à Casablanca. 

Libé
Lundi 1 Janvier 2018

Lu 216 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés