Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'ambassadrice des Pays-Bas se félicite de l'intégration des MRE dans la société néérlandaise

Entretien entre le président de la Chambre des représentants et Désirée Bonice




L'ambassadrice des Pays-Bas au Maroc, Désirée Bonis, a salué, mercredi à Rabat, la présence distinguée de la communauté marocaine résidant dans son pays.
Lors d'entretiens avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, elle s'est félicitée de l'intégration de la communauté marocaine, comptant environ 500.000 personnes, dans la société néerlandaise, soulignant la volonté de son pays de consolider ses relations avec le Royaume.
L’ambassadrice a, en outre, mis en exergue l’importance de la diplomatie parlementaire dans l’ouverture de nouveaux horizons pour la coopération entre les deux pays, annonçant à cet égard une prochaine visite d'une importante délégation parlementaire des Pays-Bas, qui aura des entretiens avec des parlementaires et des responsables marocains.
Pour sa part, Habib El Malki a souligné le rôle de la diplomatie parlementaire dans la promotion du rapprochement et de l'échange d'expériences entre les deux pays.
De même, le président de la Chambre des représentants a noté que le Maroc a réalisé d’importants progrès en matière de démocratie et de respect des droits de l'Homme, passant en revue les développements enregistrés par le Royaume dans les domaines institutionnel et juridique, ainsi que des infrastructures et services.
Il a, dans ce sens, souligné les mutations que connaît le Maroc et les efforts consentis par S.M le Roi Mohammed VI pour un développement global dans les différentes régions du Royaume.

Vendredi 21 Février 2020

Lu 1175 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.