Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ ambassadeur de Palestine à Rabat salue le rejet par le Maroc de toute tentative israélienne visant à altérer le cachet civilisationnel et religieux d’Al Qods


Libé
Mercredi 20 Avril 2022

L’ambassadeur de Palestine à Rabat, Jamal Choubki, a salué hautement la position du Royaume du Maroc vis-à-vis des dernières agressions israéliennes dans la Mosquée Al-Aqsa. Dans une déclaration à la MAP, le diplomate palestinien a indiqué que la position marocaine exprime le rejet par le Royaume de toute mesure israélienne à même de consacrer une nouvelle situation à Al-Qods afin d’altérer le cachet religieux et civilisationnel de la ville sainte. La dénonciation par le Maroc des dernières agressions israéliennes contre des fidèles palestiniens à la mosquée AlAqsa et contre le peuple palestinien dans diverses régions du pays est en phase avec la position arabo-musulmane, a ajouté l’ambassadeur de Palestine à Rabat, soulignant que le communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger "a mis les points sur les i" concernant la position marocaine qui a été notifiée officiellement à la partie israélienne. M. Choubki a également souligné l’importance de l'intensification des contacts par le Maroc afin de mettre fin à la dernière agression israélienne. Le Royaume du Maroc, dont le Souverain, S.M le Roi Mohammed VI, préside le Comité Al Qods relevant de l’Organisation de la coopération islamique, a exprimé sa ferme condamnation et sa forte dénonciation de l’incursion des forces d’occupation israéliennes dans la mosquée Al Aqsa, la fermeture de ses portes et l’agression des fidèles désarmés dans l'enceinte de la mosquée et sur ses esplanades, causant nombre de blessés. Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a indiqué que le Royaume du Maroc considère que cette agression flagrante et cette provocation méthodique durant le mois sacré de Ramadan contre le caractère sacré de la mosquée et sa place dans le cœur de la Oumma islamique ne fera qu’attiser les sentiments de haine et d’extrémisme et réduire à néant les chances de relance du processus de paix dans la région. Le Royaume du Maroc appelle les Nations unies et la communauté internationale à intervenir d'urgence pour mettre un terme à ces violations et agressions contre le peuple palestinien désarmé et ses valeurs sacrées, a ajouté la même source. Sur instructions de S.M le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, cette condamnation et cette dénonciation ont été communiquées directement au chef du bureau de liaison israélien à Rabat, a conclu le communiqué.


Lu 409 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p