Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'adhésion du Royaume à la dynamique africaine mise en lumière à Rabat




La secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta, a affirmé, jeudi à Rabat, que l’adhésion du Maroc à la dynamique africaine, grâce à la vision sage et clairvoyante de S.M le Roi Mohammed VI, reflète l'engagement ferme du Royaume pour la construction d'un continent «fort et solide».
S’exprimant lors de la conférence organisée par la Chambre des représentants en partenariat avec le Parlement de la CEDEAO, elle a indiqué que le Maroc a opté pour le choix irréversible d'une politique fondée sur l'ouverture et l'action visant à promouvoir coopération Sud-Sud.  
La demande du Maroc d'intégrer le CEDEAO constitue une valeur ajoutée au sein de ce regroupement régional à travers de nouveaux investissements, l’élargissement des domaines de coopération, l’amélioration des compétences et la création de postes d’emplois, a-t-elle relevé.
Dans ce cadre, elle a souligné la nécessité d’entreprendre des mesures d’accompagnement en vue d’améliorer l'efficacité de l'intégration économique et de promouvoir la coopération, notamment en matière sécuritaire, faisant savoir que la coopération économique et l'intégration régionale sont des outils qui favorisent l’accélération du rythme de croissance, étant donné que les grands défis auxquels le continent africain fait face nécessitent son implication au sein des différents groupements.
Elle a également rappelé les différentes visites du Souverain aux pays africains, couronnées par la signature de nombreuses conventions et le lancement de projets d'infrastructures dans plusieurs pays du continent, tout en mettant en exergue les initiatives entreprises par le Maroc, à savoir l’octroi de 25.000 bourses universitaires aux étudiants africains poursuivant leurs études dans les universités marocaines, la formation des imams et la régularisation de la situation des migrants en situation irrégulière.
D’autres participants ont, pour leur part, jeté la lumière sur les mécanismes susceptibles de faciliter la circulation des personnes et des biens en Afrique.
S’exprimant lors de cette conférence, ces panélistes ont souligné que la libre circulation des personnes et des biens est de nature à réaliser davantage de développement dans les pays africains.
Ainsi, le président de la commission de commerce, douane et libre circulation au parlement de la CEDEAO, David Gbahoungba, a mis l’accent sur l’expérience de cette organisation communautaire en matière de libre circulation des personnes et des biens, Permettant ainsi aux citoyens de se déplacer d'un pays à l'autre, d’exercer des activités, de créer un sentiment d’unicité et de développer un sens du civisme dans la sous-région.
Il a, dans ce sens, souligné que la libre circulation accroit le commerce intracommunautaire et, par conséquent, le commerce intra-africain, tant recherché par l’Union africaine, à travers la CEDEAO.
A cet égard, il a mis en exergue les efforts déployés par ce groupement régional pour lever les obstacles à cette intégration africaine, citant à cet égard la création de postes frontaliers juxtaposés, la mise en œuvre de formalités simplifiées pour les citoyens des Etats membres au niveau des aéroports et des frontières terrestres, la réduction drastique des points de contrôle sur les routes inter-Etats et la création de patrouilles mixtes d’agents de sécurité pour contrôler plus efficacement le déplacement des armes et lutter contre l’insécurité et la criminalité transfrontalières.
Grâce à ses politiques visionnaires et volontaristes, la CEDEAO a été la première en Afrique à supprimer le visa entre ses Etats membres et à faire bénéficier ses citoyens du droit de résidence, a ajouté David Gbahoungba, faisant savoir que l’Afrique de l’Ouest s’est résolument engagée dans la construction d’une Afrique unifiée et libre.
Pour sa part, Tarek Aguizoul, membre du Conseil économique, social et environnemental, a évoqué les différents outils permettant de faciliter la circulation des personnes et des biens en Afrique, à savoir la signature de conventions s’inscrivant dans une vision globale et cohérente garantissant la conjugaison des efforts communs pour réaliser le développement et l’intégration dans le continent.
Dans ce cadre, il a noté que les pays de la CEDEAO jouissent d’une position géographique stratégique, disposent de ressources naturelles diversifiées, de capacités technologiques et industrielles de taille et de ressources humaines qualifiées.
De son côté, Younes Zakkari, professeur de l’Institut des études africaines, a fait savoir que l’adhésion du Maroc à la CEDEAO lui permettra d'occuper une place de choix sur la scène africaine, tandis que les pays de cette organisation communautaire bénéficieront de l’expérience du Maroc dans plusieurs domaines.
Quant au président de la Fédération nationale du transport relevant de la Confédération générale des entreprises du Maroc, Abdelilah Hifdi, il a plaidé pour une intégration logistique qui va de pair avec l’intégration économique, relevant que le domaine de la logistique est désormais au centre d’intérêt des pays de ce groupement régional.
Il a, en outre, indiqué que le Maroc dispose d'infrastructures qui sont de nature à réaliser cette intégration, rappelant les différents projets réalisés par le Royaume durant les dernières années.
Larbi Lamrabet, professeur de l’Institut Royal des études stratégiques, a, pour sa part, mis l’accent sur la diversité culturelle et la richesse des pays de la CEDEAO, ce qui est nature à renforcer l’intégration et la complémentarité entre ses pays.

Samedi 24 Mars 2018

Lu 1082 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés