Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’USFP affirme son refus du transfert de l’ambassade américaine à Al-Qods




Suivant de près les graves développements que connaît la question palestinienne, avec l’intention de Washington de transférer son ambassade de Tel Aviv à Al-Qods et de reconnaître cette ville sainte comme capitale d’Israël.  
Partant de ses positions historiques,  du droit du peuple palestinien, de sa résistance et de sa lutte légitimes pour se libérer  de l’occupation israélienne   et recouvrer l’ensemble de ses droits au retour et à  l’instauration de son Etat indépendant sur la base des frontières de 1967 et avec Al-Qods comme  capitale.
Et conformément aux résolutions  du Conseil de sécurité et à toutes les décisions et recommandations internationales stipulant la nécessité de mettre fin  à l’occupation israélienne du territoire palestinien, le retour des réfugiés et l’arrêt des agressions contre le peuple palestinien et le recouvrement de ses droits bafoués.   
 L’Union socialiste des forces populaires  affirme ce qui suit :
La reconnaissance par les USA de la ville d’Al-Qods occupée en tant que capitale de l’Etat d’occupation tout en y  transférant leur ambassade  constitue un acte  allant à l’encontre de la légitimité internationale et consolidant   une occupation inique   et portant  atteinte aux droits du peuple palestinien. De ce fait, cette reconnaissance n’est absolument pas légitime tant au niveau juridique, qu’en celui  des droits de l’Homme ainsi qu’ au niveau diplomatique.
2-Ce genre d’initiative constitue une atteinte grave au processus de paix et encourage l’Etat israélien à poursuivre ses violations des droits du peuple palestinien, et un alignement au côté de l’agression et de la colonisation que la communauté internationale et l’ensemble des pays du monde ont rejetées.
3-La poursuite par les Etats-Unis de sa politique de soutien à l’occupation israélienne et à l’agression contre les droits du peuple palestinien, aux plans militaire, diplomatique et politique, constitue un défi à tous les peuples qui soutiennent la paix et une persistance à vouloir attiser les tensions et les conflits dans la région du Proche-Orient et à la pousser vers des conflits sanglants.
4-L’USFP réitère sa solidarité avec le peuple palestinien en vue de recouvrer tous ses droits à l’édification de son Etat national indépendant avec Al-Qods comme capitale. Il appelle l’ensemble des pays hostiles à l’occupation et à tous les hommes intègres, épris de paix et attachés aux droits de l’Homme à contrer cette initiative américaine dont les conséquences seront désastreuses pour la région et le monde entier.
5-L’USFP salue la position exprimée par S.M le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, à propos de ces développements dangereux et considère que l’opérationnalisation de la solidarité arabo-musulmane est nécessaire en cette phase délicate afin de faire front contre cette position américaine qui constitue une grande régression du processus de paix et une atteinte aux droits historiques du peuple palestinien.

Vendredi 8 Décembre 2017

Lu 584 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs