Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'UPCI condamne l'agression israélienne à Gaza




ph. AFP
ph. AFP
L'Union parlementaire des Etats membres de l'Organisation de la coopération islamique (UPCI) a condamné l'agression israélienne contre la Bande Gaza, "une escalade militaire contre un peuple désarmé et une nouvelle démonstration de l'arrogance d'Israël qui fait fi du droit humanitaire international".  Dans un communiqué rendu public jeudi, l'UPCI dénonce fermement l''acte militaire ignoble qui entraîne la perte de vies humaines et le déplacement des populations, parallèlement aux arrestations arbitraires menées par les forces de l'occupation israélienne.
Au-delà de l'agression militaire, les forces d'occupation ont autorisé des dizaines de colons à pénétrer dans la mosquée Al-Aqsa Acharif durant le premier jour du mois de Ramadan dans une provocation flagrante des sentiments des musulmans, souligne le communiqué, tout en dénonçant à cet égard le "silence international complice".
L'UPCI qui est présidée par le président de la Chambre des représentants Habib El Malki, indique que l'opération militaire israélienne ne fait qu'attiser les tensions et alimenter l'extrémisme et l'enfermement dans le monde, en particulier dans le monde islamique, ajoutant que le peuple palestinien a avant tout besoin de sécurité, de paix et des conditions propices pour une vie décente.
L'Union a en outre exhorté les Nations unies, le Quartet pour le Moyen-Orient et les organisations internationales de défense des droits de l'Homme à exercer davantage de pression sur Israël, en vue de mettre fin à ses agressions qui foulent aux pieds le droit international, notamment la quatrième convention de Genève.
Israël a toujours su trouver des prétextes chaque fois qu'il cherche l'escalade militaire contre le peuple palestinien frère et qu'il se prépare à des manœuvres portant préjudice à la cause palestinienne, en violation de la légalité internationale, poursuit le communiqué.
Les habitants de la Bande de Gaza, rappelle-t-on, ont accueilli le mois sacré de Ramadan sous un bombardement israélien aveugle, faisant 27 morts dont des enfants et des femmes enceintes ainsi que 157 blessés, sans oublier la destruction de centaines d'habitations.

Samedi 11 Mai 2019

Lu 932 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com