Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'UCI octroie “l'Ordre de Mérite ” à Mohammed Belmahi


Libé
Vendredi 23 Septembre 2022

L'Union Cycliste Internationale (UCI) a nommé, jeudi à Wollongong (Australie), le Marocain Mohammed Belmahi, président de la Fédération Royale marocaine de cyclisme (FRMC), ambassadeur de cette instance sportive internationale, lors de son 191ème Congrès, qui se tient en marge des Championnats du Monde sur route (18-25 septembre).

M. Belmahi, membre du comité directeur de l'UCI, du comité exécutif du Comité National Olympique Marocain (CNOM) et de l’Union Arabe de Cyclisme (UAC), a reçu, à cette occasion, l'Ordre "UCI Mérite" en reconnaissance des louables services qu'il a rendus au cyclisme marocain, en particulier et au cyclisme africain, arabe et mondial, en général, à travers ses responsabilités au sein de plusieurs instances, apprend-on auprès de la FRMC.
Cette haute distinction de l'UCI récompense des personnalités qui se sont engagées de manière remarquable en faveur du cyclisme.

Lors de ce congrès, qui réunit les représentants de 192 fédérations nationales venant des cinq continents, le président de l'UCI, David Lappartient (France), membre du Comité International Olympique (CIO), a mis en exergue "les qualités, le sérieux, le courage et le dévouement" de M. Belmahi qui, pendant plusieurs décennies, s'est entièrement consacré à la promotion des valeurs du sport, de la bonne gouvernance, la vulgarisation et le développement du cyclisme en tant que dirigeant, à l'échelon national, continental (représentant de l’Afrique), arabe et mondial (membre du Comité directeur UCI - Président de la Commission Paracyclisme).

S’exprimant à cette occasion, M. Belmahi a fait part de sa joie pour cette importante distinction qui témoigne de la confiance dont jouit le Maroc et de son rôle pionnier dans le soutien de ce sport, notamment dans le continent africain.

Le Président de la FRMC a considéré que cette distinction internationale "vient à point nommé en reconnaissance du travail consenti pour le développement du cyclisme marocain. Une reconnaissance de la stratégie sportive adoptée par le Maroc en vue de la vulgarisation des idéaux de la paix, de la protection de l’environnement, du rapprochement des peuples et de la pratique du sport, sous la conduite éclairée de S.M le Roi Mohammed VI".

M. Belmahi n'a pas manqué de souligner que le Royaume du Maroc "est l'un des rares pays au monde dont la loi fondamentale consacre le droit au sport comme un droit inaliénable des citoyens et l'érige au rang de levier du développement humain".


Lu 1110 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS