Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'OTAN adopte la carte du Maroc avec son Sahara





Après la décision historique des Etats-Unis reconnaissant la souveraineté du Maroc sur son Sahara, les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume ont essuyé un autre revers émanant cette fois-ci de l’OTAN qui a publié récemment sur son site Internet la carte complète du Maroc sans l’amputer de son Sahara. Moussaoui Ajlaoui, expert associé à Ames-Center, a souligné que «l’adoption par l'OTAN de la carte complète du Royaume tout en incluant le Sahara marocain est un message politique aux dirigeants algériens, alors que le régime algérien cherche à exporter ses crises internes croissantes aux niveaux politique, économique et social en dehors de ses frontières, en gardant notamment un niveau élevé d'hostilité envers le Maroc et en instrumentalisant les Sahraouis séquestrés sur son sol ». Le chercheur marocain, spécialiste des affaires africaines, a ajouté que «l'OTAN et l'Amérique accordent une attention particulière à la lutte sur le marché africain face à l'expansion chinoise et russe, et les EtatsUnis ont alloué dans ce cadre 60 milliards de dollars pour soutenir l'Afrique, où le Maroc s’est bien positionné en tant que porte d’entrée de l’Afrique en raison de la stabilité et de la sécurité qui règnent dans le Royaume », tout en assurant que «la libération par le Maroc du poste frontière d’El Guerguarat a encouragé le reste du monde à soutenir la proposition marocaine concernant l'autonomie dans les provinces du Sud. Le message est clair pour tous : il n'y a pas de solution que celle qui respecte la souveraineté marocaine ». Le Maroc est considéré comme un maillon important de la stratégie de sécurité de l'OTAN en raison de sa proximité avec l'Europe et sa lutte contre le terrorisme, et comme la porte d'entrée du continent africain. Il convient de rappeler que les Etats-Unis d'Amérique avaient proposé à l'OTAN, lors d'une réunion à Istanbul en juin 2004, que le Maroc soit intégré dans l'alliance en tant que premier pays d'Afrique du Nord et du monde arabe à faire partie de cette organisation, et ce dans le but de renforcer la coopération sécuritaire et militaire avec le Royaume avant de l’étendre aux pays du Maghreb et aux autres pays arabes. En outre, Washington considérait le Maroc, avant même le sommet d'Istanbul, comme étant «l'un des principaux alliés des Etats-Unis hors OTAN », en guise de sa reconnaissance du soutien du Royaume dans la lutte contre le terrorisme. Il y a lieu de souligner que l'OTAN comprend 28 pays, à savoir: les Etats-Unis, l’Albanie, la Belgique, la Bulgarie, le Canada, la Croatie, la République tchèque, le Danemark, l’Estonie, la France, l’Allemagne, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie, l’Espagne, la Turquie et le Royaume-Uni. 

H. T
Lundi 4 Janvier 2021

Lu 679 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.