Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Indonésie réitère son soutien aux efforts onusiens au Sahara

Jakarta appelle à une solution politique durable à la question de nos provinces sahariennes




Dans le cadre de la deuxième session de la Commission mixte maroco-indonésienne, tenue jeudi et vendredi à Jakarta, l’Indonésie a réitéré son ferme soutien aux efforts du Secrétaire général des Nations unies et de son Envoyé spécial pour parvenir à une solution politique durable à la question du Sahara marocain.
Lors de cette réunion présidée conjointement par la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta et le vice-ministre des Affaires étrangères de l’Indonésie, Abdurrahman Mohammad Fachir, l’accent a été mis sur le développement des relations bilatérales sur le plan politique, économique et culturel, ainsi que sur la coopération technique.
Les deux parties ont également échangé les points de vue par rapport à plusieurs questions d'intérêt commun, tant sur le plan régional qu’international, en exprimant leur ferme engagement pour aller de l’avant dans la consolidation des relations bilatérales.
A cet effet, le Maroc a proposé d'examiner les possibilités de développer une coopération tripartite en tirant profit de la position stratégique du Royaume et de l'Indonésie sur leurs continents respectifs.
Par ailleurs, Mounia Boucetta a félicité l’Indonésie pour son élection en tant que membre non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies, notant que le Royaume du Maroc est disposé à partager son expérience et son expertise dans le cadre de cette instance onusienne.
Jeudi, la secrétaire d'Etat s’est entretenue avec le président de la Chambre de commerce et d’industrie d’Indonésie (KADIN), Rosan Perkasa Roeslani, des moyens à même de renforcer les échanges commerciaux, conformément à une approche complémentaire qui répond aux besoins des marchés des deux pays.
Il convient de souligner que la réunion de cette commission mixte, dont les travaux ont été couronnés par la signature de 5 accords et conventions pour la promotion de la coopération bilatérale dans plusieurs secteurs d’activité, a été aussi sanctionnée par la signature de son procès-verbal.
Cette rencontre de haut niveau s’inscrit dans le cadre de la volonté des deux parties d’insuffler une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale et sectorielle, à travers la diversification et l’élargissement du partenariat des deux pays frères dans divers secteurs d’intérêt commun.

Vendredi 4 Janvier 2019

Lu 267 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés