Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Eswatini réitère son soutien indéfectible à l'intégrité territoriale du Maroc



La ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Royaume d'Eswatini, Thulisile Dladla, a réitéré mercredi le soutien "constant et indéfectible" de son pays à l'égard de l'intégrité territoriale du Maroc. Au cours d'un entretien par visioconférence avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, la ministre eswatinienne a loué les efforts déployés par le Maroc pour une solution politique à ce différend régional.

Elle a en outre réaffirmé la pertinence de la décision 693 du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine de juillet 2018, qui a consacré l’exclusivité de l’ONU en tant que cadre pour la recherche d’une solution au conflit régional autour du Sahara marocain, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des MRE. Thulisile Dladla a, d'autre part, salué les progrès considérables du Maroc dans divers domaines, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et s'est félicitée de l'engagement du Royaume dans la paix, la stabilité et le développement en Afrique. A cette occasion, elle a présenté les sincères remerciements de son pays pour les aides Royales en accompagnement de leurs efforts de lutte contre la pandémie de Covid-19. Pour sa part, Nasser Bourita a tenu à saluer les initiatives audacieuses de Sa Majesté le Roi Mswati III pour donner un nouvel élan au développement socioéconomique de son pays, et a loué les efforts entrepris pour promouvoir l'émergence du Royaume d'Eswatini en tant qu'acteur clé en Afrique australe.

Il a affirmé, à cet effet, que le Maroc est disposé à partager son expertise et son savoir-faire avec l'Eswatini en matière de développement socioéconomique, humain et culturel. Au cours de cet entretien, qui s'est tenu dans le cadre des relations d’amitié et de fraternité qui unissent les Royaumes du Maroc et d'Eswatini, et conformément à la volonté des deux pays de renforcer davantage leurs liens de coopération, les deux ministres ont mis en avant l’importance de la concertation entre les deux pays au sein des instances internationales telles que l'Union africaine (UA) et l'ONU. Ils ont également convenu de charger leurs représentants permanents à New York, Genève et l'Union africaine de coordonner leurs actions concernant les questions d'intérêt commun. Les deux responsables se sont, en outre, félicités de l'ouverture de l'ambassade du Royaume d'Eswatini à Rabat et de son consulat général à Laâyoune, en octobre 2020.

Les deux parties ont convenu de tenir à Rabat, une fois la situation sanitaire mondiale le permettant, la première session de la Commission mixte de coopération maroco-eswatinienne, à une date qui sera arrêtée d’un commun accord. Les deux parties se sont également engagées à intensifier et à diversifier leur coopération dans tous les secteurs porteurs, notamment l'énergie, l'agriculture, le tourisme, la formation, la santé et l'éducation. Ils ont également exprimé leur ferme volonté de dynamiser la coopération économique par le renforcement du cadre juridique dans les domaines du commerce et des investissements. Thulisile a rappelé son appui à la candidature marocaine au poste de Commissaire de l'Union africaine à l'éducation, à la science, à la technologie et à l'innovation, mais aussi au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies (2028-2029), au Conseil des droits de l’Homme (2023-2025), et au poste de président de la Commission de la fonction publique internationale (2023- 2026).

Libé
Jeudi 20 Mai 2021

Lu 431 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >


Flux RSS