Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Kroos Les joueurs sont des marionnettes de la Fifa et l'Uefa


Kroos Les joueurs sont des marionnettes de la Fifa et l'Uefa
Les footballeurs ne sont que des "marionnettes" que la Fifa et l'Uefa utilisent sans leur laisser la possibilité de donner leur avis lorsque de nouvelles compétitions sont créées, comme la Ligue des nations ou la European Premier League, projet actuellement à l'étude, a estimé Toni Kroos dans son podcast mercredi. "Nous, les joueurs, ne sommes que des marionnettes dans toutes ces nouvelles choses inventées par la Fifa et l'Uefa. Personne ne nous consulte", a déploré le milieu de terrain du Real Madrid. Le champion du monde 2014, qui a fêté sa 100e apparition sous le maillot de l'Allemagne en octobre, était dans le groupe qui a affronté la République tchèque en match amical mercredi (victoire 1-0 pour l’Allemagne).

Si on leur demandait leur avis, les joueurs "ne participeraient pas à la Ligue des nations, ni à une Supercoupe d'Espagne délocalisée en Arabie Saoudite (comme c'était le cas cette année), ou une Coupe du monde des clubs à 20 équipes ou plus (l'édition 2021 se déroulera avec 24 clubs)", a affirmé Toni Kroos. Ces tournois sont organisés pour "pomper le plus d'argent possible", et épuisent les organismes des joueurs, a-t-il poursuivi. Sa prise de position intervient alors que des voix s'élèvent en Europe contre les cadences infernales imposées aux footballeurs. Plusieurs sélections doivent d'ailleurs composer avec de nombreuses absences dues à des blessures, lors de cette trêve internationale. "On va tuer les joueurs", avait pesté l'entraîneur Thomas Tuchel avant le match du PSG face à Nantes le 31 octobre, en référence à l'avalanche de blessures auxquelles son club doit faire face. Josep Maria Bartomeu a pourtant déclaré le mois dernier, lorsqu'il était encore président du FC Barcelone, que le projet d'une ligue européenne fermée pourrait vite devenir une réalité.

Organiser une compétition entre les 18 meilleurs clubs du Vieux Continent serait "très, très intéressant sur le plan sportif" selon Kroos. Cela pourrait aussi générer des plus grandes parts d'audience télévisée, mais le projet comporte le risque d'élargir un peu plus l'écart entre l'élite européenne et les autres clubs. "C'est bien de laisser certaines choses telles qu'elles le sont, lorsqu'elles fonctionnent", a ajouté Kroos, qualifiant la Ligue des champions, l'Euro et la Coupe du monde de "super produits".

Le FC Barcelone réclame 10 millions d'euros de trop-perçu à Neymar

Le FC Barcelone réclame à l'attaquant brésilien du Paris Saint-Germain Neymar 10,2 millions d'euros qui lui auraient été octroyés par erreur, a indiqué le journal El Mundo mercredi. Le contentieux repose sur le fait que le club catalan n'a pas déclaré autant d'impôts qu'il aurait dû le faire sur les revenus de Neymar alors que celui-ci était joueur au Barcelone, où il a évolué entre 2013 et 2017, ont déclaré à l'AFP des sources du Barça, confirmant la nouvelle. Selon les informations publiées mercredi parle journal El Mundo, le Barça "n'a pas effectué les déductions appropriées lors du paiement des impôts de Neymar", couvrant l'année 2015. Les autorités fiscales espagnoles estiment que Neymar "a bénéficié d'un +enrichissement injustifié+" car le Brésilien a fini par percevoir l'argent qui n'a pas été versé aux impôts.

Selon le journal, le bureau des impôts a averti le club que si ce montant n'est pas régularisé, il sera considéré comme un don effectué par le club en faveur de la star de la Seleçao. Même si dans ce dossier, la créance concerne le FC Barcelone et pas Neymar, ce dernier est l'une des personnes qui doit le plus d'argent au Trésor espagnol. Selon une liste des principaux débiteurs de l'Agence fiscale du royaume publiée fin septembre, le Brésilien, avec un montant de 34,6 millions d'euros est la personne ayant actuellement la dette la plusimportante accumulée auprès du Trésor espagnol.
 

Libé
Jeudi 12 Novembre 2020

Lu 314 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Tour d'Europe des stades Place au show

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Ligue Europa: Les favoris assurent

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS