Libération

Facebook
Rss
Twitter





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Kim Kardashian a eu peur de se faire tuer après le braquage dont elle a été victime




Kim Kardashian ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter de la façon dont sa sœur Kourtney serait « traumatisée à vie » en retrouvant son cadavre dans leur chambre d’hôtel à Paris lorsqu’elle s’est fait braquer dans un hôtel à Paris. Les sœurs étaient restées dans la ville pour la Fashion Week en 2016, Kourtney ayant décidé de sortir en boîte avec une amie un soir, Kim ayant choisi de rester dans la chambre d’hôtel.

Kourtney Kardashian avait emmené avec elle l’agent de sécurité des sœurs, et vers 3 heures du matin, Kim Kardashian a entendu quelqu’un monter les escaliers, et a été immédiatement prise de panique lorsqu’elle a réalisé que ce n’était pas sa sœur qui rentrait chez elle. Se souvenant de l’incident terrifiant dans l’émission My Next Guest Needs No Introduction With David Letterman de Netflix, Kim Kardashian a révélé qu’elle avait essayé d’appeler le numéro d’urgence 911, utilisé aux Etats-Unis, ne connaissant pas le numéro équivalent en France. Après que les voleurs aient pénétré dans sa chambre, pris son téléphone et l’aient forcé à donner sa bague, Kim Kardashian a été attrapée par l’un d’entre eux et a cru qu’elle allait être agressée sexuellement. « Je me suis dit : “OK, c’est le moment où je vais me faire violer. C’est comme si c’était fait, ça va arriver, prépare-toi”. Alors, je l’ai fait -je ne sais pas pourquoi je pleure, j’en ai déjà parlé- et puis il m’a attachée avec des menottes et a scotché ma bouche et mes yeux avec du ruban adhésif», at-elle ajouté.

Admettant qu’elle était surtout préoccupée par la façon dont Kourtney ferait face si elle se faisait tuer dans le braquage, la femme de Kanye West a ajouté : «Je n’arrêtais pas de penser à Kourtney, je me disais qu’elle allait rentrer à la maison, que je serais morte dans la pièce et qu’elle serait traumatisée pour le reste de sa vie». Heureusement, Kim Kardashian est sortie physiquement indemne de l’attaque et a déclaré à David Letterman qu’elle préfère avoir été victime de ce vol plutôt qu’une de ses sœurs. «A part cette petite séance de pleurs, je vais très bien. Je vais vraiment bien. Je me souviens avoir appelé toutes mes sœurs depuis la voiture. Nous étions en conférence téléphonique. Je me suis dit : “Dieu merci, c’était moi. Je suis très forte mentalement mais vous, les filles, ça vous aurait foutues en l’air pour toute votre vie’’», a-t-elle confié.

Dans l’interview, diffusée sur Netflix, Kim Kardashian parle de son travail avec le président américain Donald Trump, du moment où elle a appris que son beau-père Caitlyn Jenner était transgenre, mais aussi de la façon dont elle gagne plus d’argent avec Instagram qu’avec toute une saison de son émission de télé-réalité familiale L’Incroyable famille Kardashian.

Libé
Samedi 24 Octobre 2020

Lu 537 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2020 - 17:05 Condamnation de Céline Dion