Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jihad Gricha, le bourreau du WAC, écope de 6 mois de suspension

Le Wydad demande la délocalisation de la finale retour pour des raisons de sécurité




La Confédération africaine de football (CAF) a décidé, mardi, de suspendre pour six mois, l'arbitre égyptien Jihad Gricha en raison de son rendement médiocre lors de la finale-aller de la Ligue des champions d'Afrique.
L'arbitre a dirigé, vendredi dernier, la finale aller opposant le Wydad de Casablanca (WAC) à l'Espérance sportive de Tunis (EST) et qui s'est soldée par un nul (1-1).
"La commission des arbitres de la CAF a décidé de suspendre pour six mois l'arbitre Jihad Gricha en raison de son rendement médiocre lors de la finale aller de la Ligue des champions", indique un communiqué de la CAF.
Ainsi, l'arbitre égyptien ne participera pas à la Coupe d'Afrique des nations (CAN), prévue du 21 juin au 19 juillet en Egypte.
La Fédération Royale marocaine de football (FRMF) a annoncé dimanche avoir adressé une correspondance à la Confédération africaine de football (CAF), pour contester l'arbitrage de l'Egyptien Jihad Gricha lors de la finale-aller de la Ligue des champions d'Afrique entre le Wydad de Casablanca et l'Espérance sportive de Tunis.
Par ailleurs, le WAC, qui affrontera vendredi soir au stade de Radès l’Espérance ST, en finale retour de la Ligue des champions, a demandé mardi la délocalisation du match "pour des raisons de sécurité" dans un message adressé au président de la Confédération africaine Ahmed Ahmed.
Le comité directeur met en doute l’état des gradins et parties du stade qui "ne seraient pas aux normes, et qui ne peuvent, en aucun cas, recevoir des supporters".
Le club marocain exige également, pour la sécurité de ses membres et ses milliers de supporters, des garanties de sécurité et de facilité d’accès aussi bien au pays hôte qu’au stade.
De son côté, le directeur de la cité nationale sportive, Tarek Farjaoui, a assuré dans une déclaration à l’agence TAP que les gradins du stade olympique de Radès sont prêts à accueillir le nombre convenu de supporters à l'occasion de la finale retour de la Ligue des champions.
Ila fait savoir que les photos relayées ces dernières heures via certains médias ont "suscité une frayeur infondée sans aucune véracité", expliquant que les gradins du stade répondent aux normes de sécurité en vigueur et ce malgré la nécessité d'assujettir les colonnes de liaisons à des travaux de maintenance.

Jeudi 30 Mai 2019

Lu 709 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 18:05 A mourir d’ennui Le derby des nuls