Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jacob Zuma : Le Maroc est un pays africain avec lequel nous avons besoin d’avoir des relations




Le Président sud-africain Jacob Zuma a souligné l’importance de renforcer les relations avec le Maroc, un pays africain qui avait accordé un précieux soutien à la lutte du peuple sud-africain contre le régime de l’apartheid.
 «Le Maroc est un pays africain avec lequel nous avons besoin d’avoir des relations», a dit M. Zuma dans une interview relayée dimanche par le quotidien sud-africain News24.
Le Maroc devra désigner un ambassadeur à Pretoria comme premier signe de la volonté des deux pays de relever le niveau de leurs représentations diplomatiques dans les capitales des deux pays, a dit le Président sud-africain.
Ce développement intervient suite aux entretiens qui ont eu lieu mercredi à Abidjan entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président Zuma en marge du 5ème Sommet Union africaine-Union européenne (UA/UE). 
 «Nous n’avons jamais eu de problème» avec le Maroc, a poursuivi le Président sud-africain, rappelant le soutien apporté par le Royaume au peuple sud-africain durant sa lutte pour la libération du régime de la ségrégation raciale.
Le Maroc a été l’un des pays où l’ancien Président Nelson Mandela s’était rendu pour chercher une expérience militaire au début des années 1960 et pour former les militants d’Umkhonto weSizwe, l’aile armée du parti de l’African National Congress (ANC), a rappelé M. Zuma, soulignant: «Ils (Les Marocains) nous ont beaucoup aidés». 
 «C’est pour ces raisons que Mandela a senti, après sa remise en liberté (en 1990), qu’il était nécessaire de se rendre au Maroc pour remercier les Marocains», a ajouté le Président Zuma.
Lors de leurs entretiens à Abidjan, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président Zuma ont convenu de travailler ensemble, main dans la main, pour se projeter dans un avenir prometteur, d’autant plus que le Maroc et l’Afrique du Sud constituent deux pôles importants de stabilité politique et de développement économique, respectivement à l’extrême nord et l’extrême sud du continent.
Ils ont aussi convenu de maintenir un contact direct et de se lancer dans un partenariat économique et politique fécond afin de construire des relations fortes, pérennes et stables et dépasser ainsi l’état qui caractérisait les relations bilatérales.
A ce propos, Sa Majesté le Roi et le Président Zuma ont décidé que le cadre de la représentation diplomatique sera relevé par la désignation d’ambassadeurs de haut niveau à Rabat comme à Pretoria. 

Libé
Lundi 4 Décembre 2017

Lu 332 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés