Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Infos




Infos
Zinedine Zidane

Si le Real l’a emporté mercredi sur la pelouse du Bayern (1-2) en demi-finale aller de la Ligue des champions, Zinedine Zidane reste particulièrement méfiant avant le match retour de mardi à Bernabeu, comme il l’a confié ce samedi après le succès étriqué en championnat contre Leganés (2-1). Le technicien du club Merengue, double champion d’Europe en titre, garde en mémoire la très pénible qualification pour le dernier carré arrachée contre la Juventus après une défaite 3-1 à domicile. "On a fait un match aller très positif. Mais on a eu un match compliqué contre la Juve (1-3). Il faudra être déterminé comme jamais. Ça voudra dire qu’on sera bons et si on est bons, ce sera dur pour l’adversaire".

Carlo Ancelotti

Carlo Ancelotti a refusé le poste de sélectionneur de l'équipe d'Italie de football, vacant depuis le mois de novembre et l'élimination des Azzurri en barrage d'accession au Mondial, rapportent dimanche les médias sportifs italiens. Le Corriere dello Sport et la Gazzetta dello Sport écrivent tous les deux qu'Ancelotti, sans club depuis qu'il a été démis de ses fonctions au Bayern Munich l'automne dernier, a appelé samedi les responsables de la Fédération italienne (FIGC) pour leur faire part de sa réponse négative. Mardi, la plupart des médias sportifs italiens évoquaient une rencontre la veille dans un hôtel romain entre Ancelotti, Roberto Fabbricini, administrateur de la Fédération, et Alessandro Costacurta, ex-joueur de l'AC Milan chargé du dossier sélectionneur à la Fédération. Ces mêmes médias assuraient qu'Ancelotti était sur le point d'accepter la proposition.

Christophe Galtier

Malgré la situation difficile du LOSC, relégable à trois journées de la fin de la saison, Christophe Galtier ne regrette pas d'avoir pris la succession de Marcelo Bielsa. «Je n'ai jamais regretté d'être venu au LOSC», a assuré dimanche Christophe Galtier dans Téléfoot (TF1). «J'ai souhaité venir ici parce que le club représente beaucoup à mes yeux. Je crois à l'équipe.» «On a une pression énorme, a-t-il également dit. On ne joue pas l'avenir du club, mais il y a des enjeux économiques très importants». «Il faut croire au maintien. On est toujours relégable. Mais ça passera. Si ça doit passer par les barrages, ça passera par les barrages, a également déclaré l'entraîneur du LOSC depuis Luchin. Le plus important, c'est que Lille reste en Ligue 1 la saison prochaine». 

Libé
Lundi 30 Avril 2018

Lu 98 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés