Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Inauguration à Chefchaouen d’un centre d'accueil des enfants abandonnés et des femmes en situation de précarité




Inauguration à Chefchaouen d’un centre d'accueil des enfants abandonnés et des femmes en situation de précarité
Un centre pluridisciplinaire dédié à l'accueil des enfants abandonnés et des femmes en situation de précarité a été inauguré, mercredi à Chefchaouen.
Cet établissement de protection sociale, d'une capacité d'accueil de 20 enfants et autant de femmes, a été créé dans le cadre d'un partenariat entre la section de Chefchaouen de l'Association de protection de la famille marocaine (APFM), l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), l'ambassade du Japon au Maroc, le ministère de la Famille, de la Solidarité, de l'Egalité et du Développement social, la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et la commune urbaine de Chefchaouen.
Cette initiative a pour objectif d'accueillir les enfants abandonnés jusqu'à l'âge de 9 ans, mais aussi les prendre en charge, leur apporter le soin médical, l'encadrement pédagogique et l'accompagnement juridique nécessaires, tout en garantissant leur accès à l'enseignement.
Pour les femmes en situation difficile, ce centre devra apporter un accueil, une écoute et un soutien moral, en plus d'un suivi sanitaire, d'une médiation familiale et d'un accompagnement juridique, ainsi que créer toutes les conditions favorables à une réinsertion familiale et sociale, et leur permettre de bénéficier d'une formation dans le cadre des activités génératrices de revenus et de renforcer leurs capacités professionnelles pour s'intégrer dans le tissu économique.Selon la présidente de la section de Chefchaouen de l'APFM, Hanan Koraich Alami, ce centre est le fruit d'une convention multipartite et d'une double expérience accumulée par la section de l'association depuis sa création en 2006, mais aussi depuis 2010 au sein du centre d'accueil temporaire à l'enceinte de l’hôpital Mohammed V à Chefchaouen.
Elle a précisé, dans une déclaration à la MAP, que ce centre œuvrera à l'insertion de cette catégorie sociale abandonnée en général, ajoutant qu'il s'agit d'une première du genre au niveau de la région du Nord, qui propose un accueil aux femmes en situation de précarité accompagnées de leurs enfants. La cérémonie d'inauguration de ce centre s'est déroulée en présence notamment de l'ambassadeur du Japon au Maroc, Monsieur Takuji HANATANI, et du gouverneur de la province de Chefchaouen, Ismaïl Abou El Houkouk.

Samedi 18 Novembre 2017

Lu 1407 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés