Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Identification d'un individu décédé aux urgences et remise de sa dépouille à sa famille après autopsie


Libé
Lundi 4 Décembre 2023

L'hôpital Mohammed V de Tanger a notifié, le 12 novembre 2023, au 5e arrondissement de police de la ville du décès d’une personne aux urgences après avoir été admise alors qu’elle souffrait de graves complications de santé, qui ont empêché les cadres administratifs de l’hôpital de recueillir ses données et de vérifier son identité, a indiqué la préfecture de police de Tanger.

La police judiciaire de l'arrondissement de police a aussitôt ouvert une enquête sous la supervision du parquet compétent, en procédant d’abord aux constatations et observations de rigueur, qui ont mis en évidence l’absence de signes visibles de violence ou de résistance à la violence sur le corps du défunt, précise la préfecture dans un communiqué.

Par la suite, un technicien de l’identification judiciaire a recueilli les empreintes de la personne décédée afin de procéder aux démarches nécessaires pour l’identifier et informer sa famille de ce décès, relève la même source.

Cette opération d’identification, réalisée par le biais du système automatique d’identification des empreintes digitales, a permis d'aboutir à une correspondance avec un résident en France déclaré comme salarié, selon les données fournies pour obtenir le certificat d’immatriculation consulaire délivrée par le Consulat général du Maroc à Bordeaux en France, ajoute le communiqué.

Afin de confirmer définitivement l'identité issue du système d’identification automatique, l’arrondissement de police a procédé à des investigations dans le but de déterminer le lieu de résidence de l’intéressé au Maroc et de retrouver ses proches, sachant que l’ensemble de ses données personnelles étaient enregistrées en France.

Ces recherches ont permis de retrouver une personne qui, dès le début de l’enquête, était considéré comme le frère potentiel du défunt. Cet homme a confirmé avoir un frère correspondant aux données recueillies par l’identification automatique sans pouvoir fournir d'informations sur son lieu de résidence actuel au Maroc. Il a toutefois présenté les coordonnées de ses deux sœurs qui ont été convoquées par la police et ont pu identifier le corps, détaille la même source.

En parallèle, poursuit la Préfecture, l’arrondissement de police chargé de l’enquête a sollicité le parquet pour procéder à une autopsie afin de déterminer les causes du décès. Cette autopsie a été réalisée par un médecin légiste spécialisé, qui a consigné les résultats de l’opération dans un rapport à l'attention du parquet qui supervise l’enquête, précise la préfecture de police de Tanger.

Par la suite, la dépouille a été remise à la famille du défunt qui a lancé les procédures d’inhumation, conclut-on de même source.


Lu 549 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p