Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Harit, de la magie dans les pieds




Si on nous avait dit il y a quelques mois, qu’un jeune et prometteur footballeur français, appelé automatiquement en bleu depuis ses 17 ans, passerait les fêtes de fin d’année en Rouge, on y aurait jamais cru. Et pourtant, c’est le virage qu’a pris la destinée d’Amin Harit en septembre dernier. Quand, ce milieu à la fois offensif et relayeur de 20 ans, bourré de talents, a décidé de faire volte-face et succomber à l’appel du cœur, balayons d’un revers de  main le choix de la raison et l’équipe de France. Un tournant capital dans la carrière de ce joueur dont la technique soyeuse et la vision de jeu clairvoyante, font les beaux jours du club de la Ruhr, Schalke 04, en attendant de le voir convertir les espoirs   présents et futurs, placés en lui par toute une nation.

Libé
Lundi 1 Janvier 2018

Lu 334 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés