Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki s ’ entretient avec le représentant résident du Fonds des Nations unies pour la population


Le Maroc est l'un des pays du monde arabe pionniers dans le domaine de la gestion des questions de population, a affirmé mercredi à Rabat le représentant résident du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), Luis Mora. 

Il s'agit du "premier pays arabe à formuler un plan à cet égard, sous le règne de feu Sa Majesté le Roi Hassan II", a déclaré M. Mora lors d'un entretien avec le président de la Chambre des représentants Habib El Malki, saluant le niveau de développement du Royaume en la matière.

Cité par un communiqué de la première Chambre du Parlement, le responsable international s'est, en outre, félicité des relations historiques de coopération entre le Maroc et l'UNFPA. Il a également souligné l’importance de renforcer la coopération et les relations de partenariat entre le Fonds et l’institution législative de manière à contribuer à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), et de rechercher les meilleurs moyens de traitement des nouveaux phénomènes de population et des changements dans la structure familiale et de la société marocaine ces dernières années. M. El Malki a, de son côté, exprimé la volonté de la Chambre de consolider les liens de coopération avec le Fonds onusien, saluant son accompagnement à de nombreux projets et questions de population au Royaume.

Le Maroc s’est intéressé dès les années soixante du siècle dernier aux questions de population, qui connaissent toujours un débat social vital, a-til rappelé, notant la vitesse de transformation de l’actuelle étape à tous les niveaux économique cultuel, social et familial. Selon le président de la Chambre des représentants, le Maroc a pris des mesures importantes pour améliorer les indicateurs économiques et sociaux, et a adopté une approche basée sur la transparence qui reflète les conditions réelles de la population. Il a, à cet égard, souligné que le Royaume dispose de tous les atouts lui permettant d’avancer sur la voie de la prospérité et du développement.

Libé
Jeudi 18 Février 2021

Lu 294 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Septembre 2021 - 20:01 Alger en perte d’altitude

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Dans la boutique

Flux RSS