Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki reçu en audience par le président de la République tunisienne




Habib El Malki reçu en audience par  le président de la République tunisienne
Au deuxième jour de la visite de travail et d’amitié qu’il a effectuée à Tunis, le président de la Chambre des représentants Habib El Malki a été reçu vendredi dernier  en audience par le Président de la République tunisienne, Beji Caïd Sebsi.
Lors de cette audience, qui s’est déroulée en présence de l’ambassadrice du Maroc à Tunis Latifa Akharbache, le chef de l’Etat tunisien a mis en exergue la dimension historique des relations entre les deux pays «qui ont obtenu leur indépendance la même année et au même mois». Aussi, il a rendu hommage à Sa Majesté le Roi pour les grands chantiers qu’il a lancés avec succès.
«Le Maroc, a-t-il poursuivi, a assumé avec beaucoup de sagesse et un grand sens des responsabilités un rôle crucial dans le maintien de l’équilibre au sein de la région».
Pour sa part, le président de la Chambre des représentants a assuré le leader tunisien de l’engagement sincère du Maroc, sous la conduite éclairée de son Souverain, à contribuer à l’édification d’un avenir serein et prospère pour tous les Maghrébins.
Auparavant et en début de matinée, le président de la Chambre des représentants s’est entretenu avec le Premier ministre tunisien, Youssef Chahed.
Lors de cet entretien auquel l’ambassadrice du Maroc à Tunis a assisté, le chef de l’Exécutif tunisien a souligné l’importance des élections municipales prévues en Tunisie en mai prochain, «une échéance décisive qui amorcera un processus de décentralisation long et complexe et qui se déploiera plus tard au niveau régional». Il a vanté à cet égard la mesure phare stipulée dans la loi électorale tunisienne de juin 2016, instituant la parité horizontale en vertu de laquelle la liste électorale doit comporter le même nombre d’hommes et de femmes, et la parité verticale exigeant l’alternance entre hommes et femmes au sein d’une même liste.
Au nombre des défis qui restent à relever, et qui sont communs à tous les pays de la région, il a soulevé la question du chômage, particulièrement celui des jeunes diplômés. De son côté, Habib El Malki a salué les efforts louables de la Tunisie en matière de lutte contre la corruption.
En rapport avec la crise libyenne, Youssef Chahed a fait savoir que son pays, dont la frontière avec la Libye reste ouverte, a accueilli un million et demi de Libyens fuyant la guerre, sans aucune aide internationale.
Dans le registre maghrébin, il a souscrit au point de vue de son interlocuteur marocain que dans le contexte d’une UMA effective, la situation en Libye ne se serait pas autant détériorée.

Libé
Lundi 5 Mars 2018

Lu 1054 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés