Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki reçoit une délégation du "Regroupement des démocraties"

Le président de la Chambre des représentants met en lumière le développement du processus démocratique au Maroc




Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a reçu  jeudi 21 novembre, une délégation de l'organisation du "Regroupement des démocraties" présidée par son Secrétaire général Thomas E. Garret.
A l'occasion de cette rencontre, le président de la Chambre des représentants a souligné que le Maroc a réalisé des progrès significatifs en termes de développement démocratique depuis son adhésion au "Regroupement des démocraties" en 2006. Il a ajouté dans ce sens que l'adoption de la Constitution de 2011 a joué un rôle primordial dans le renforcement de la démocratie, du pluralisme et des droits de l'Homme au Maroc.
Habib El Malki a ensuite rappelé que l'identité marocaine, comme stipulé dans la Constitution, se caractérise par la pluralité de ses composantes : arabo-islamique, amazighe, saharo-hassanie ainsi que par la richesse de ses affluents africains, andalous, hébraïques et méditerranéens. "Le peuple marocain est réputé, depuis toujours, pratiquer un islam modéré et ouvert sur les autres religions", a-t-il souligné.
Habib El Malki a en outre souligné que l'engagement du Maroc dans le processus de lutte contre le terrorisme s'effectue dans le cadre de la protection des libertés individuelles et collectives et le respect des droits de l'Homme en précisant  que "la question des libertés est sacrée au Maroc".
Le président de la Chambre des représentants a également mis en exergue la politique proactive de l'immigration à dimension humaine du Royaume qui a permis la régularisation de la situation d'un grand nombre d'immigrés leur offrant ainsi des opportunités de travail et leur permettant de bénéficier d'une couverture sociale.
Dans ce même contexte, Habib El Malki   a mis en lumière les efforts déployés par le Royaume dans le domaine du développement durable à travers l'investissement dans les énergies renouvelables et l'adhésion au processus international de lutte contre les changements climatiques.
Cette rencontre a également été l'occasion pour le président de la Chambre des représentants de proposer  la constitution d'un réseau parlementaire dans le cadre des "Regroupements démocratiques" traitant des questions de démocratie en complémentarité avec les efforts gouvernementaux et de la société civile.
Thomas E. Garret a, pour sa part, souligné que le Maroc représente un modèle de promotion de la démocratie à l'échelle du continent africain et du monde arabe. Il a ensuite expliqué que sa visite au  Maroc s'inscrit dans le cadre d'échange d'expériences et de pratiques dans le domaine de la promotion de la démocratie.
 

Libé
Samedi 23 Novembre 2019

Lu 1937 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com